Magazine Sortir

Les lapins qui rendent crétin

Publié le 16 août 2008 par Miliochka

Les vacances sont un moment propices pour perdre du temps, et notamment avec des choses un peu bêtes, voire crétines, ou avec d’autres plaisirs, plus gustatifs et profitables…

Ma première rencontre avec une console de jeu date de la fin des années 80, Tétris sur la toute première Gameboy en noir et blanc, j’ai encore en tête la musique entêtante ! Par la suite, je n’ai apporté que peu d’intérêt à ce genre de choses. Je me souviens tout de même d’une nuit de Noël, où j’avais piqué la nouvelle console de ma Nièce et j’ai tenté en vain jusqu’à 5 heures du matin de terminer un tableau de Super Mario, ggrrr, j’ai failli balancer la console contre le mur tellement ça m’a énervé ! Cet été, j’ai découvert les Lapins Crétins. Dire que cet adjectif convient parfaitement serait un euphémisme, n’empêche que, c’est vachement drôle ! Et donc, voilà trois jours que je m’escrime à compléter toutes les missions en faisant les meilleurs scores possibles, tout ça en me dandinant sur le canapé et en poussant des cris debiloïdes. Crétin, complètement crétin, mais tellement drôle ! D’ailleurs, ça me donnerait presque envie de proposer à ma bonne (d)ame et sa compagne (oui, mais ce n’est pas ce que vous croyez…) de se faire une soirée à quatre avec leur Wii pour titiller ces stupides lagomorphes…

Toujours dans la lignée des lapins qui font rire, ma Nièce et moi avons craqué pour un nouveau écran de veille pour nos bécanes, avec des lapins justement, qui envahissent l’écran et se baladent sur une image qui flottent dans l’espace. Parfois, ils font des pets multicolores, et de nouveaux petits lapins apparaissent. On trouve plein d’autres screensavers du même style sur ce site (ça marche sur mac et sur PC, ben ouais pour une fois…)

Et sinon, dans le genre occupation des vacances, je me suis lancée dans la confection de plein de nouveaux muffins. Il y a d’abord eu la version salée, réalisée avec du romarin et des tomates cerises du jardin, poivron-corne, olives noires et graines de sésame, que l’on a mangé avec une crème fouettée à la ciboulette (toujours du jardin) et à l’échalotte :

Et la version sucrée, à la cannelle, au sucre roux et aux bleuets comme disent les Canadiens, c’est-à-dire aux grosses myrtilles, que l’on goûtera demain au petit déjeuner (enfin, pour ceux qui se lèveront tôt, car ce n’est pas sûr qu’il en reste pour tout le monde) :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Miliochka 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine