Magazine Environnement

Il est plus facile d'éliminer que d'anticiper

Publié le 17 août 2008 par Sophie @missecolo

"Depuis l’année 2000, des oies de Bernaches du Canada sont installées sur le plan d’eau de la base de loisirs de Cergy-Pontoise, à l’Ouest de l’Ile-de-France. Visiblement le site leur convenait puisqu’on en dénombrait près de 200 dernièrement. Néanmoins, suite à un arrêté préfectoral du 7 août, environ 3 oies sur 4 vont être abattues. La décision a été arrêtée suite aux résultats des dernières analyses des eaux de baignade de la base, lesquelles font apparaître une qualité d’eau moyenne, en attribuant cette dégradation à la population d’oies." source

Quel doigté ! Une fois de plus, les pouvoirs publics nous démontrent

leurs capacités à maîtriser les problèmes environnementaux.

Mais comment allons-nous lutter contre le changement climatique si nous sommes incapables d'anticiper une pollution provoquée par 200 oies ?

Je crains que l'avenir nous réserve quelques arrêtés préfectoraux...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sophie 221 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog