Magazine Football

Tous les buts en vidéos de cette seconde journée de Ligue 1 !

Publié le 17 août 2008 par N0w33d59

Vidéo des Buts de Caen face à Valenciennes 3-1 : Florentin, Savidan, Eluchans et Sebo
Caen a gagné samedi soir à d’Ornano face à Valenciennes (3-1). Mérité, selon Franck Dumas, l’entraîneur du Stade Malherbe : «C’était important de prendre des points à domicile et de gagner après notre défaite à Bordeaux. Notre victoire est méritée. Nous avons fait la différence en 35 minutes, mais nous étions un peu entre deux chaises, en ayant déjà beaucoup donné physiquement. Nous aurions pu alourdir la note en 2e période, mais il faut aussi que nous posions parfois davantage le jeu, que nous soyons plus fort stratégiquement.» Pour Antoine Kombouaré, le VFAC ne s’est pas remis de son entame complètement loupée. «C’est parfois bien de perdre. Cela fera rentrer dans la tête de mes garçons qu’on ne peut pas gagner un match en le commençant de manière si catastrophique, a expliqué l’entraîneur nordiste. Nous donnons le bâton pour nous faire battre en leur faisant trois cadeaux. Le point positif, c’est notre force de caractère. Nous avons continué à jouer, à aller de l’avant et avons marqué logiquement. Nous aurions pu faire douter Caen en marquant un deuxième but.»

Vidéos des buts de Nice face à Nancy 2-1 : REMY, TRAORE et GAVANON
Victorieux de Nancy au Ray (2-1) grâce à un but de dernière minute de Mahamane Traoré (90e), son premier en professionnel, Nice a inscrit ses trois premiers points dans le Championnat. «On a transformé un ballon moyen en but dans les toutes dernières secondes pour une victoire à l’arraché, a résumé Frédéric Antonetti, le coach des Aiglons. Mais je ne vais pas cracher sur cette victoire à l’énergie et au mental devant un adversaire aussi coriace que Nancy. Ces trois points vont nous permettre de bosser dans la confiance.» Loïc Rémy, buteur en première période et passeur décisif sur le fil, a réussi ses débuts devant le public niçois mais attend mieux encore : «Nous travaillons beaucoup la liaison milieu-attaque. Lorsqu’elle sera bonne, nous nous créerons plus d’occasions.» Dans le vestiaire de Nancy, joueurs et entraîneur étaient partagés entre la «déception de perdre sur ballon anodin» (Marc-Antoine Fortuné) et la satisfaction d’un «contenu plutôt rassurant, avec des enchaînements vers l’avant» (Jonathan Brisson). Ce que l’entraîneur de l’ASNL, Pablo Corea, a résumé ainsi : «Je suis partagé car si mon équipe a donné trop de cadeaux à Nice, elle m’a montré des choses intéressantes. Beaucoup plus que devant Lille où je n’avais vu que quelques petites étincelles après la pause. Mais c’est très dur de faire autant d’efforts sans aucune récompense.»

Vidéo des Buts de Nantes face à Monaco 1-1 : Meriem et Keserü
En écho à l’entraîneur du FC Nantes, Michel Der Zakarian, le président des Canaris, Waldemar Kita, a critiqué l’arbitrage de M. Layec samedi soir à la Beaujoire. Le dirigeant déplore que le gardien monégasque Stéphane Ruffier n’ait pas été expulsé en première période pour un tacle sur Abdoun à l’extérieur de sa surface (18e). «Je ne discute pas de l’arbitrage, mais à un moment, il y a des règles. Si un joueur est en position de dernier défenseur et qu’il commet une faute, c’est carton rouge et on n’en parle plus. Il y a des choses que je ne comprends pas, mais tant qu’il n’y aura pas la vidéo, ça ne se règlera pas». Sur cette action, le portier monégasque n’a écopé “que” d’un carton jaune. Lui même a été surpris de la décision : «Je m’attendais à voir le rouge.» Monaco est reparti avec le point du nul (1-1).

Vidéo du but du Paris-SG face à Bordeaux 1-0 : HOARAU
«Je ne pense pas que Paris a mérité sa victoire». Le constat de Laurent Blanc, après la défaite de Bordeaux au Parc des princes, samedi (0-1), est cinglant. Le Cévenol s’explique. «On n’a pas perdu contre une équipe meilleure que nous. On a eu plus de situations dangereuses que Paris. Malheureusement, en football, ce n’est pas toujours celui qui se procure le plus d’occasions qui gagne, on l’a encore vérifié ce soir. Paris a simplement été très réaliste, au contraire de Bordeaux. C’est un coup d’arrêt mais on méritait au moins le nul». «Je comprends la réaction de Laurent Blanc, a lâché Paul Le Guen. Il aurait même pu dire que Bordeaux méritait la victoire, mais je suis très content, a ajouté l’entraîneur du PSG. Mes joueurs ont gagné ce match au courage, avec énormément de détermination, de solidarité. Ils se sont tous mis à la disposition du collectif et ont vraiment joué en équipe. Gratter une victoire comme ça, où on ne vole rien, c’est très précieux et ça fait du bien. Ca va nous donner des forces et renforcer l’esprit qu’il y a dans le groupe. Ce soir, je vois plus les points que le symbole (d’une victoire au Parc, et contre Bordeaux)».

Vidéos des buts de Saint-Etienne face à  Sochaux 2-1 : MATUIDI, FEINDOUNO et PERQUIS
Laurent Roussey : «La fin de la rencontre me laisse un goût amer et je suis inquiet de cela. Si on joue comme ça, on ne pourra avoir qu’un objectif : assurer le maintien le plus vite possible.» De son côté, Francis Gillot fait un premier bilan : «En deux journées, nous avons concédé deux défaites. Nous sommes déjà en crise. Mais nous connaissons cela. Nous avons un bon groupe et nous allons nous en sortir.»

Vidéo des buts de Toulouse face à Le Havre 2-1 : CONGRE, GIGNAC et ALASSANE
Alain Casanova déclare : «On avait vraiment envie de débuter notre saison à domicile par une victoire et nous avons pris les risques pour y parvenir». Pour Jean-Marc Nobilo : «Notre apprentissage de la L1 continue et nous en saurons plus dans quatre, cinq matches».

Vidéo des buts de Lille face à Le Mans 1-3 : BASTOS, HELSTAD, et doublé de MAIGA
Rudi Garcia - qui n’avait pas pris de risque tactique particulier en alignant une seule pointe (Fauvergue) - s’est dit «déçu par la manière et la performance». «On a commencé notre match en seconde période, c’était déjà trop tard, dit l’ex entraîneur du Mans. Peut-être s’est-on mis un peu trop de pression de bien faire. Nous sommes responsables de ce qui s’est passé. On a manqué de percussion, de vitesse, on a manqué de tout. Il va falloir bien analyser les choses, et puis parfois, une bonne claque ça peut aussi servir à rebondir». Yves Bertucci, au contraire, savoure, car «marquer trois buts à l’extérieur, ce n’est pas rien». L’entraîneur du Mans dévoile son plan : «On savait qu’on allait subir leur jeu direct. On a donc appuyé notre discours sur la présence dans les duels, sur le travail en avant pour les faire douter et c’est ce qui s’est produit». C’est la fin d’une série de huit matches sans défaite à domicile pour le LOSC.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


N0w33d59 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines