Magazine

Une personne rien que pour moi...

Publié le 17 août 2008 par Lael69


Chobits ClampManga ShojoPika Edition
Hideki Motosuwa, part pour Tokyo afin de préparer son examen d'entrée à l'université. Habitué à la campagne de sa ville natale, il reste ébloui devant les vitrines de persocoms: des ordinateurs-humains qui ont pour fonction d'aider et d'accompagner les hommes dans leur vie quotidienne. Par exemple un persocom peut avoir l'allure d'une femme ou d'un homme et peut tout faire du moment qu'il est programmé. Les persocoms semblent être des compagnons idéals doté d'une intelligence et d'un savoir-faire incontestable. Hideki rêve d'en avoir un. Seulement, l'étudiant qu'il est ne lui permet pas ce luxe. En rentrant un soir, il découvre le corps d'une jeune fille abandonné au milieu d'un tas d'ordures. Affolé, Hideki croit avoir trouvé un cadavre mais il s'approche et découvre avec stupeur qu'il s'agit d'un persocom. Il rapporte l'ordinateur chez lui et réactive la machine. Tchii se réveille. C'est là que tout commence...
Chobits est le premier manga de Clamp que j'ai lu. Pour ceux qui ne connaissent pas, Clamp est un studio de dessinatrices japonaises, bourrées de talent. Les dessins sont incroyables et le scénario toujours très original, recherché avec cette part philosophique qui nous force à s'interroger sur notre société.
Chobits met en scène des personnages attachants: Hideki Motosuwa, le jeune étudiant maladroit, sans le sou, courageux mais un peu obsédé sur les bords, Tchii, le persocom qui s'éveille à la vie et voit le monde de manière naïve et tendre, prête à tout pour aider Hideki. D'autres personnages sont mis en avant et nous dévoile toute l'intensité de cette réflexion. Du jeune garçon, fondu d'informatique, qui a programmé son persocom de façon à ce qu'elle lui rapelle sa soeur aînée défunte. Du jeune homme marié à un persocom mort subitement et qui a peur de s'engager avec une humaine. Et bien sûr la relation très spéciale de Hideki et de Tchii empreinte de tendresse, d'amitié, de solidarité. Chobits est un manga qui dépeint une culture des valeurs et des sentiments (un peu comme Fruits Basket!) à travers des personnages attendrissants. Tchii est adorable, on suit son apprentissage avec un regard amusé.
J'ai beaucoup aimé ce manga, car ce n'est pas qu'un manga de divertissement et de loisir, c'est aussi un manga de réflexion. Une réflexion subtilement menée à travers l'évolution de Tchii et de ses sentiments pour Hideki. Cette valorisation de "la personne rien que pour moi" qui est en fait l'amour, nous amène à d'autres relations particulières: celle du jeune étudiant et de son persocon à l'effigie de sa soeur défunte. Peut-on remplacer une machine par l'homme? Pourquoi tant d'attirance pour ces nouvelles technologies? Quel est l'enjeu de ces Intelligences Artificielles?
Bref j'ai adoré, cela m'a intrigué: placé au coeur de notre société de consommation, cette belle histoire nous force à réfléchir sur les vraies relations que l'on entretient avec les autres hommes, de l'importance que l'on accorde à la communication car les persocoms ne représentent-ils pas finalement ce danger? Celui de vouloir consommer pour échapper à la solitude...le danger de s'isoler du monde. (C'est un peu ce qui me fait peur d'ailleurs quand je vois Msn, les jeux vidéos et des gens qui y passent des heures! n'est-ce pas finalement se couper du monde?)
L'avis de Fleur qui adore

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog