Magazine

Web 2.0 - Quel Web pour demain ?

Publié le 17 août 2008 par Hugues-André Serres

&

Web 2.0 quel web pour demain ?

Depuis avant hier, vous avez dû vous en rendre compte, nous venons de changer l’affichage du site. A présent il n’y a plus neuf, mais dix-sept articles et peut être davantage par page dans l’avenir. Pourquoi nous avons fait cela ? Tout simplement pour vous faciliter la tâche, tout en allégeant votre attention, cela devrait vous permettre de surfer plus rapidement dans le contenu et ainsi aller droit à l’essentiel. C’est à dire voir ce qui vous intéresse sans être obligé de tout regarder. Nous ne sommes pas là pour imposer du contenu, uniquement suggérer ce même contenu. Ce qui n’est pas la même chose ! Il y en a marre de voir malgré nous des docs ou textes sur certains sites, en bref de l’information qui ne nous intéresse pas ! Mais bon, comme il faut jongler avec les goûts des uns et des autres, il ne nous restait plus que cette solution…

Le web 2.0 c’est le début de quelque chose. Pour ne pas dire le début du futur… Or ce futur se construit aujourd’hui… Ainsi nous prenons garde de ne pas IMPOSER, mais suggérer de l’information ciblée en vue d’un changement, une évolution, une transformation… Positive. Nous essayons tant bien que mal de surfer sur la vague communautaire, grâce à des gens libres comme vous et moi, conscient des problèmes de société, et faisant leur possible pour apporter une pierre bénéfique à l’édifice humain, pour le bien-être de tous les êtres… Je sais, vaste sujet en perspective !

Nous essayons tant bien que mal de faire avancer ce système malgré les aléas des uns et des autres. Nous faisons du mieux que nous pouvons, nous comptons sur nous, mais aussi sur vous, mais comment tenir le rythme lorsque les personnes, elles aussi sensées apporter leur pierre à l’édifice, commencent à péter un cable, en se permettant, comme ça du jour au lendemain à supprimer leurs comptes de DailyMotion, par exemple ? C’est là où on se rend compte du malaise de la société… Or nous avons beau essayer de faire au mieux que nous pouvons, mais comment voulez-vous que l’on progresse vers du mieux, si sans arrêt nous sommes confronté à des pétages de plombs à répétition entre les uns et les autres ? Si les gens ne sont pas responsables et aptes à comprendre ce qu’ils font. Ce n’est pas sur Internet qui faut qu’ils viennent, mais plutôt qu’ils aillent consulter un Psy, plus apte que la toile à les consoler de leurs petites misères quotidiennes. Pour revenir par la suite en pleine forme, en transmettant du positif, non leurs merdes ! (Excusez l’expression…)

Sur 10 personnes, tu en as tout juste 2 ou 3 et encore qui sont aptes à comprendre que le changement, l’évolution de notre personne se fait certes grâce à soi, mais aussi avec l’aide des autres. Se renfermer sur soi et sur ses problèmes ne fait que rajouter une couche supplémentaire aux problèmes déjà existants ! Ce n’est ni Sarko, Freud, le Dalaï-Lama ou St Thérèse (Freud n’est plus de ce monde !) ni moi-même qui allons régler vos problèmes, mais vous-mêmes. Si vous n’êtes pas apte à comprendre, un conseil, allez faire du sport, défoulez-vous en criant très très fort dans la nature, voyez un psy, un toubib s’il le faut, mais surtout, surtout, ne venez plus tout casser sur Internet !

“Créer c’est Résister, résister c’est créer”
Citation du CNR, ou conseil national de la résistance


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugues-André Serres 11511 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte