Magazine

Une nouvelle figure du partisan : L'insurgé innovant

Publié le 17 août 2008 par Theatrum Belli @TheatrumBelli

Même si tout concept théorique est, par définition, réducteur et si l'on peut s'agacer de la manie américaine de tout transformer en slogan marketing, la "G4G" (Guerre de 4e Génération) parvient à capter et à rendre intelligible diverses tendances de fond caractérisant l'évolution récente du rapport du Faible au Fort. Sous le double effet de la mondialisation et de l'irruption des nouvelles technologies, en particulier celles de l'information, si l'asymétrie perdure, tout le reste change : l'adversaire, le champ de bataille, les modes opératoires, les dynamiques conflictuelles, les règles de la guerre et les objectifs finaux de celle-ci.

La première mutation concerne l'adversaire, le Faible des temps numériques auquel se heurte la puissance occidentale. Il n'est effectivement plus étatique, ou s'il l'est, il ne le reste que quelques heures ou quelques jours, le temps que sa structure étatique d'origine (régime des Tallbans, Irak de Saddam Hussein) s'effondre sans rémission sous l'effet des coups de boutoir des armées occidentales pratiquant une guerre de haute intensité. Le militaire vaincu se recycle et resurgit, plus ou moins rapidement en insurgé, en criminel, combinant parfois plusieurs casquettes en même temps : soldat d'une nouvelle armée le matin, milicien l'après-midi, bandit le soit... La défaite, puis la dissolution de l'armée irakienne au printemps 2003 offre un exemple magistral de cette métamorphose, pour le plus grand profit des divers groupes rebelles sunnites. A contrario, la réorganisation des nouvelles forces de sécurité irakiennes se fait, elle, pour le plus grand profit des milices chiites, qui les noyautent allégrement. L'adhésion à la structure étatique n'est que factice, partielle, à mi ou à tiers-temps. La véritable adhésion est ailleurs, religieuse, partisane, clanique...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Theatrum Belli 20892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte