Magazine

A deux ailes d'oiseau de chez nous

Publié le 17 août 2008 par Benediktefaugere

Quel est le lien entre Karin Waehner-1965, Jacqueline Toi-1971, Christine Brunel-1996, Barbara Falco-2003 et Patricia Borges Henriquez, Sidi Graoui, Marianthy Psomataki-2008?
En 1965, Karin Waehner créait un solo de dnse contemporaine"Histoire de l'oiseau qui n'existait pas". Solo court mais exigeant parce que faisant appel en toute virtuosité aux différentes énergies nécessaires la danse contemporaine. En 1971, la créatrice l'apprenait à Jacqueline Toi. En 1996, c'est Chritine Brunel qui le savait et en 2003, Barbara Falco le dansait.
En 2008, celle ci est venue l'apprendre à trois jeunes danseurs: Patricia Borges Henriquez, Marianthy Psomataki et Sidi Graoui. C'est donc une belle hisoire de transmission au coeur du mouvement.
Tout ceci se passait à l'invitation de Jean Masse et de Jacques Garros au centre Lafaurie de Castillon de Castets dans les premiers jours d'août 2008.
Pur moment de bonheur et d'exigence que la présentation publique ce mercredi 13 août. Pour quoi parler de ce travail? parce que c'est une incroyable richesse d'avoir un centre de danse de cette qualité et à la fois ouvert par des stages et des présentations publiques en Sud Gironde à un pas du réolais.
En 2007, Jean Masse avait demandé à ses danseurs de travailler à partir de mes sculptures et de faire le même travail de décryptage. En voyant aujourd'hui les solos de Karin Waehner redansés, je me suis rendue compte de l'honneur qu'il m'avait fait. On peut retrouver trace de tous ces travaux sur le site du Centre Lafaurie ou sur http://benedikte.faugere.free.fr/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :