Magazine France

La mutation de la Poste

Publié le 17 août 2008 par Rebus
 Aperçu en me balladant cet après midi, cette annonce en devanture d'une agence d'intérim :

 " À compter du 31/08/2008, la Poste (maintenant Banque Postale, c'est moi qui rajoute) ne traitera plus les lettres chèques,......."

 Message laconique, d'ailleurs, je connaissais à peine l'existence des lettres chèques. Apparemment, c'était un recours très courant dans le domaine des sociétés d'intérim, leur permettant de régler leurs employés  sans gérer leurs coordonées bancaires et fichiers. De mêm que cela devait, on imagine, présenter un recours pour les personnes indésirées  dans le circuit bancaire (bien que les banques aient des obligations -qu'elles ne remplissent que contraintes et forcées-).

  L'abandon de ce système est une nouvelle preuve de la mutation de notre traditionnelle poste, de moins en moins service public, de plus en plus banque parmi d'autres. la Banque Postale ne communique pas beaucoup sur ce sujet. D'ailleurs, sur leur site, il n'y a aucune date de péremption pour la lettre chèque, étonnant, non ?La mutation de la Poste

 Sans doute veulent -ils contraindre à une "migration forcée" ou à des ouvertures de compte.

 Bizarrement, c'est encore un secteur qui touche de près une certaine précarité, pas les agences d'intérim, mais les intérimaires, qui est traité sans ménagement. À rapprocher du traitement du Livret A par Lagarde, les banqures traditionnelles et cette "Banque Postale" récemment.

 Privatiser ? Mais la notion de service public est déjà morte, dans les faits.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rebus 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte