Magazine Humeur

Raffarin préfère Aubry ? coup de pied de “l’âne du Poitou” à Ségolène Royal…

Publié le 18 août 2008 par Kamizole
raffarin-lane-du-poitou-soutient-aubry.1219032271.jpgEt une “raffarinade” (avec le temps, on avait oublié combien il en est prolixe). A servir bien fraîche dans tous les rades et autres “Café du Commerce” de France et de Navarre… Le “Monsieur Homais” de Châtelaillon frappe encore.
Or donc, dans une interview donnée au Parisien L’étonnant soutien de Raffarin à Martine Aubry il tacle méchamment Ségolène Royal et apporte son “soutien” (comme la corde pour le pendu ?) à la Maire de Lille : «la nouvelle autorité au PS sera fondée sur la compétence et la sincérité. A ce jour, Martine Aubry a sans doute, pour le PS, le meilleur profil.»
L’avenir du Parti socialiste lui importe peu (s’il pouvait l’enterrer définitivement, nul doute qu’il fournirait lui même pioche et bêche !) mais, comme d’autres UM/Posteurs préfèrent Delanoë pour être certains que le PS ne s’en relève pas, il mise sur un aussi mauvais cheval.
Martine Aubry qui n’a aucune “troupe” ni programme s’allie à Delanoë (lequel n’en a pas plus, sauf le troupeau bêlant des ex-jospinistes) par pur opportunisme et détestation profonde de Ségolène Royal, sentiment partagé par Raffarin.
Lui, au moins, l’on sait pourquoi : il ne lui pardonnera jamais de lui avoir fait perdre la présidence de la Région Charentes-Poitou. Sans doute un bon “fromage” ?
Raffarin ferait mieux de la boucler au sujet de la rencontre de Ségolène Royal et du Dalaï Lama et de son projet de se rendre au Tibet…
A croire que ce sont les femmes politiques qui ont des c… Parce que, pour ne pas déplaire aux dignitaires du “Pire du Milieu” (dans le seul espoir de conquérir des marchés ou de n’en point perdre… illusions !) Nicolas Sarkozy et Koukouchepanier reculent : ils ne rencontreront pas le Dalaï Lama ou plus tard. Pour ne pas réveiller le courroux chinois. C’est beau la “bravitude” !
Et quant à Raffarin, je ne peux m’empêcher de rappeler qu’il est allé faire force courbettes à Pékin après le passage mouvementé de la flamme olympique à Paris… Pour s’excuser “au nom de la France”… MERDALOR ! La France, c’est aussi nous… tous ceux qui ont protesté.
Il est donc très mal venu de critiquer Ségolène Royal : «Ségolène Royal part au Tibet. Quel camp son opportunisme choisira-t-il ?»
Une dernière raffarinade (parmi un florilège) pour la route : «En Chine, le retour du petit livre rouge est impossible». Certes, ils l’on échangé contre un livre de… comptes ! Ce qui ne saurait déplaire à un margoulin de la trempe de Raffarin.
Ceci dit, je ne risque guère de soutenir le “petit livre rouge” pour la seule raison qu’il m’est tombé des mains et que je n’ai jamais pu aller au-delà de la seconde page ! Indigestion garantie…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte