Magazine

Rock en France, Arras 14/08 : Metallica (+ Gojira - Within Temptation)

Publié le 18 août 2008 par Bool
Ca y est, je les ai (enfin) vus.

Une impression ? ... monstrueux !
Pour moi le meilleur concert auquel j'ai assisté pour le moment.

Mais commençons par le début : arrivés à Arras en retard sur l'horaire prévu initialement, Yann et moi nous garons près du camping prévu pour le festival vers 15 h 30. Une fois sur la Grand Place, le choc : la foule est dense... sacrément dense ! On s'y insère donc et commence alors une attente beaucoup trop longue. Heureusement qu'il ne fait pas trop chaud. A côté de nous, toute une troupe de fans déjà complètement ivres, qui distribue du rhum-coca à qui-n'en-veut.

Ca y est c'est notre tour : nous entrons enfin sur le site ! Le tiers de la place est à peine rempli quand le set de Gojira, groupe toulousain, commence (de très nombreux fans vont être déçus de ne pas avoir assisté à ce show à cause de l'organisation plutôt nulle sur le coup : les portes auraient dû être ouvertes bien plus tôt pour accueillir une foule de 25 000 personnes...).
Nous nous offrons une petite bière et nous installons pour écouter Gojira. Le son n'est pas très bon et est très fort !! Musicalement c'est plutôt pas mal mais je n'aime pas la façon de chanter du leader.

Leur set terminé, Yann et moi avançons dans la foule histoire de mieux nous placer pour le show de Metallica. Nous arrivons dans les 25 premiers mètres ; je ne suis pas bien grande, je ne vois pas grand chose mais je m'en fiche : j'y suis !!! Et puis, heureusement pour beaucoup, il y a trois écrans géants. 

1 heure d'attente et Within Temptation entre sur scène ; nous appréhendions leur show au vu du public venu quasi exclusivement pour Metallica et étant donné leur style complètement différent, ça n'était pas gagné. Heureusement, le public a été plutôt respectueux, et même si l'ambiance  n'a pas été à la fête, le groupe s'en est plutôt bien tiré (et Sharon den Adel a récolté beaucoup de compliments ainsi que d'autres commentaires plutôt... lourdingues). 

L'attente commence enfin pour Metallica. La place est pleine à craquer, on a vraiment du mal à tenir debout tellement on est serrés (et ça n'est encore rien...).
21 h 05, le show devrait théoriquement commencer. Mais l'attente continue, le public est chaud et attend avec une grande impatience les américains. 
21 h 45 : l'habituelle intro ("Ecstasy of Gold" - Le bon, la brute et le truand) débute enfin et la foule commence à chanter, à hurler en attente de LES voir enfin.
Les premières notes de "Creeping death" résonnent alors et c'est parti pour 2 heures de folie furieuse !!!
La foule se resserre encore plus, ça tangue dans tous les sens et pour moi qui ne suis pas très grande, c'est difficile de tenir debout ! Mais surtout, je ne vois plus rien avec tous ces bras levés ! D'un commun accord, Yann et moi décidons de nous extraire de là et allons, tant bien que mal, nous installer plus loin sur la gauche. 

Metallica nous a servi un show d'enfer ! La set list (voir plus bas) est impeccable - nous avons même eu droit à un titre du nouvel album "Cyanide", doté d'une excellente ligne de basse - les membres du groupes sont en forme, particulièrement leur leader, James Hetfield : un véritable frontman ! Et le show fut doté d'excellents effets pyrotechniques avec entre autres deux feux d'artifices, des colonnes de feu géantes et une ambiance de guerre sur "One"...

Le public est bouillant et sur les titres les plus cultes tels que "Master of puppets" ou "Seek and destroy" se fait entendre d'une seule et superbe voix !! L'ambiance est véritablement excellente, c'est vraiment un truc de fou !!!
Le public "communie" avec Metallica et c'est un pur bonheur que d'en faire partie !

Hetfield nous gratifiera de quelques moments humoristiques un brin grossiers, tout à fait dignes du personnage, Robert Trujillo, dans son style bien à lui, nous fera vibrer au son de sa basse, Kirk Hammet, bien là mais un peu en retrait, nous fera frisonner au son de ses solos et Lars Ulrich, qu'on ne présente plus, sera égal à lui-même ! 

Du bonheur , rien que du bonheur ! Le son était bon, le public incroyable, Metallica encore plus ; et bonne nouvelle : ils repasseront par la France lors de leur prochaine tournée pour la promo du nouvel album "Death magnetic" qui sort en France le 12 septembre.
Nul doute que j'en serai. 

La set-list :
- Intro (Ecstasy of Gold)
- Creeping Death
- For Whom the Bell Tolls
- Ride the Lightening
- The Memory Remains
- Welcome Home (Sanitarium)
- Cyanide
- ... And Justice for All
- No Remorse
- Fade To Black
- Master of Puppets
- Whiplash
- Nothing Else Matters
- Sad But True
- One
- Enter Sandman
Rappel :
- Last Caress-So what?
-Seek & Destroy

Un bémol tout de même : cette satanée organisation, qui a déjà bien déçu son monde en annonçant à la base 4 groupes pour un prix de 79 euros, tarif que nous avons finalement payé pour 3 groupes seulement...
Ensuite, En arrivant sur Arras, les parkings étaient bien indiqués pour les festivaliers. Mais après s'être garés, la Grand Place est difficile à trouver sans indications (et nous avons ainsi pu constater que le locaux sont très sympas et chaleureux). Une navette gratuite est prévu d'ailleurs pour s'y rendre, mais celle-ci ne tournera que juqu'à 20 h. Et pour revenir alors ? Vive la marche à pieds !
Les tickets pour les boissons ne sont vendus que par 4... Si on a envie de ne boire qu'un verre, on est obligés de débourser 10 euros pour 4 tickets !!!
Mais le pire c'est la gestion des 25 000 personnes pour l'entrée sur le site. Logiquement, il est impossible de faire rentrer un tel nombre de gens sur un site en une 1 h 20 (ouverture des portes à 16 h, début du show de Gojira à 17 h 20) avec deux entrées seulement. C'est du grand n'importe quoi...

Espérons que cela servira de leçon aux organisateurx pour la seconde édition de ce festival qui restera malgré tout dans les mémoires.
Quelques photos et extrait vidéo



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bool 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog