Magazine

L'Iran a testé avec succès une fusée spatiale.

Publié le 18 août 2008 par Anakyne

L'Iran lance une fusée capable d'orbitaliser un satellite

TÉHÉRAN, 18 août - RIA Novosti. L'Iran a testé avec succès une fusée spatiale qui a permis de mettre en orbite une maquette de satellite, a annoncé dimanche le directeur de l'Agence aérospatiale iranienne, Reza Taghipour.

"La fusée Safir ("Ambassadeur") a été lancée avec succès. Pour la première fois, elle a permis de mettre en orbite une maquette de satellite artificiel", a-t-il indiqué à la télévision iranienne.

Plus tôt, l'état-major des forces armées iraniennes, cité par les agences d'information iraniennes, avait annoncé le deuxième test réussi de la fusée iranienne Safir porteuse du satellite de télécommunication Omid ("Espoir").

La télévision d'Etat iranienne a pour sa part montré les images du tir en pleine nuit. Le président Mahmoud Ahmadinejad a personnellement assisté au lancement, a déclaré à la presse iranienne le porte-parole du gouvernement Gholamhossein Elham.

Un communiqué du ministère iranien de la Défense évoquait, lui, le lancement réussi de la fusée Safir Omid ("Ambassadeur de l'espoir"). "Le lancement de la fusée conçue par les spécialistes iraniens qui méritent tous les honneurs s'est déroulé avec succès. Il a ouvert la voie à la mise en orbite circumterrestre d'un satellite spatial", selon un communiqué ministériel.

Selon la chaîne de télévision iranienne arabophone Al-Alam, la fusée a une longueur de 22 m et un diamètre de 1,25 m, son poids est de 26 tonnes. Toujours selon Al-Alam, le gouvernement iranien envisage de mettre en orbite d'ici 2010 quatre satellites de fabrication locale.

Samedi, lors d'une allocution devant la diaspora iranienne à Istanbul, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait annoncé que Téhéran allait lancer son premier satellite artificiel dans les jours à venir.

Le 4 février dernier, l'Iran a pour la première fois réussi le test d'une fusée scientifique Kavoshgar-1 (Explorateur). Le même jour, Téhéran a présenté son premier satellite artificiel Omid, à vocation scientifique et évoluant sur des orbites basses. Selon l'Agence aérospatiale iranienne, la fusée Kavoshgar-1 a transmis ses premières données sur Terre après avoir atteint 200 à 250 km d'altitude.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anakyne 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte