Magazine Voyages

La révo cul des blogs

Publié le 18 août 2008 par Argoul

18 août 1966 : déclenchement de la Révolution culturelle en Chine par un Mao vieillissant qui sentait lui échapper son pouvoir. Le slogan était « feu sur le quartier général ! » Il y a un peu de cela dans les blogs. Un élan démocratique – manipulé hier en Chine par un autocrate atteint d’andropause - ouvert aujourd’hui à tous les talents dans les démocraties libérales. Il y a aussi quelque chose de ce titre surréaliste qui m’avait frappé par son détournement de sens : « Révo cul dans la Chine pop ». C’était un recueil de la presse Gardes Rouges. Mais dans les blogs aussi, il y a du sexe et de la révolution – il suffit pour l’auteur de regarder les interrogations qui mènent à lui…revo-cul-dans-la-chine-pop.1219053671.jpg

Il n’y a pas que le rêve aux culs, mais quand même… les interrogations tourmentent toujours les internautes (je respecte l’orthographe utilisée des principaux mots-clés !). Avec parfois de subtiles formulations : « sans rien » au lieu de nu, « à chaud », « feet girls blog », « tout nu sur le gazon » et le mystérieux « testa a bazoches ». De délicieuses suggestions : « le mâle au paradis », « maman garcon nudiste », « partouze à la plage », « boy become travesti » (mais où donc ai-je bien pu parler de ça ?) – ou carrément des fantasmes. La grosse artillerie des lourds appétits : « kel quartier pour les prostitueé trans », « belle fille dukrene » [Ukraine ?], « ado nu », « mamelle », « seins », « en slip », « seins nus inde » , « jeux sexuelles des filles » - voire « blog libertin » ! A se demander si Fugues l’est. On me trouve même en tapant ce drôle « fugue de barbarie »…

Il y a aussi les croyances, rêves aux cultes fort divers, mais avec une faim presqu’aussi forte que de sexe. Par exemple ces « réflexions de Charles de Foucaud », « chat noir », « coran », « pratique du zen deshimaru », « islam democrate », «  textes tibétains la montagne » ou cet étrange « garçon tigre » ! On peut ajouter les interrogations philosophiques qui prennent beaucoup de place (avec une orthographe fantaisiste !) : « la cage sociale de hobbes », « portrait de uulisse » [UU lisse ?], « mentalité japonaise », « rationalité te modernité », « jargon + pédantisme », « hérésies des pastorales », « nitch » [Nietzsche ?], « Kapitalisme » [ formé sur ‘Das Kapital’ sans doute], et même « flobert avec louise » [pardon Monsieur Flobert qui existez vraiment, dans l’annuaire]…

ado-dessine.1219053698.jpg

Après la curiosité pour les gens et les idées, rêves au culturel, vient celle pour l’ailleurs des régions et des pays : « blog mont blanc », « Cahors », « village st cyr la popie », « Kelenn Beach » [qui n’est pas en Australie mais à Carantec, Bretagne !], « sadia ubud bali », « kris bali buy », « sur la plage », « four tahitien », « farci poitevin » et « feu d’indien » ; « souvenirs yalta » et « tour eiffel en relief » (pourquoi donc en relief ?) ; « sienna », « moulins de Kerouat », « lac namtso au tibet », « ile callot », « tumo nepal », « maison toraja » et « nontron » [320 interrogations le jour de parution !] ou… « entree secrete des cariere de paris » ! Avant « lascaux » avec 593 interrogations le jour-même et 59 le suivant.

La politique ? Aucun intérêt depuis la fin de campagne – que de rares interrogations « sarkozy », « chirac », « segolene » - ça se voit, non ?

fugues-categorie-romans-policiers.1219053720.jpg
Longtemps, je me suis levé de bonne heure. Pour écrire chaque jour, ou presque, me lancer dans d’étranges aventures de recherche sur un sujet, rencontrer d’autres blogueurs intéressés, débattre (avec des arguments). Nous avons connu de mémorables réunions des blogs, depuis la première où personne ne connaissait personne (et pour cause !) mais où même le cafetier du rendez-vous ne savait pas ce qu’était un « blog ». La rencontre s’est muée en attrait réciproque qui dure encore. Je veux citer, par ordre d’apparition à l’image, Hrundi, Céline, Blabla, Gérard, Jean-Stéphane, Jean-Louis, Fraise, Véronique et Oskar, Bourrique, Yann, Lunettes rouges, Virginie, UU, Alain, la Parizienne, Niduab… Et puis d’autres, jamais rencontrés, seulement lus mais tout aussi « connus » : Olivier, Ossiane, RichardB, Annie-Claude, l’Abrincate, Phileas (father and son), Katherine, Mamytartine, Daniel, Makhno, Benjamin, Ofrancemi, Lionel, Franck, François, Michèle, Amba, Florent (and kids), Donghu, Di Brazza et d’autres… Merci au Monde d’avoir créé lemonde.fr et de nous avoir incité, nous abonnés, à créer un blog. Oh, ce n’était pas sans arrière-pensée intéressée, et mes 1 millions et quelques 100 000 clics ont bien servi lemonde.fr ! Mais le premier mouvement était généreux. J’aime avoir un minimum de soutien, me sentir partie d’une communauté. Or la « communauté blog » est aussi évanescente que la « communauté internationale » dont rigole Védrine. Cela s’effiloche dans la progressive indifférence.

Je ne manque pas de lecteurs, mais beaucoup viennent par hasard. Je reste étonné du nombre de notes consultées des années après sur le Japon, le Sahara, le Mexique, l’Ukraine, les vahinés, les blogs ados, Le Rouge & le Noir, la différence entre Fed et BCE, rédiger un mémoire, Flaubert, le Périgord… Nombre de billets sont repris, sur AgoraVox, Medium4You, Yahoo! Actualités, le Blog Boursier, Paperblog. Sans compter ceux qui me reprennent subrepticement, sans rien demander, pour servir leur bizness électoral ou commercial : ce club de fan de Colombes pour Villepin en 2006, la section du PS de Brétigny sur Orge sur Sarkozy, cette agence de voyage au Sahara, ce blog ukrainien, ce forum du CAPES Lettres qui a « découvert » une note sur le sujet d’histoire… C’est le jeu du net, un héritage du 1968 californien où la création de l’un peut être reprise par tous. J’ai l’impression de servir mes contemporains. Ce sont autant de lecteurs qui faussent les statistiques en ne venant pas directement sur Fugues. Le texte s’éclate en hypertexte que l’on retrouve ici ou là, chaque écho multiplie la lecture. 278 lecteurs de grande école à propos d’un article repris (subrepticement sur le site de l’école) sur l’inflation. Mais ce n’est pas la notoriété en soi qui m’importe. J’ai plaisir, bien sûr, à être publié et lu, mais une « position » blogosociale n’est pas nécessaire à mon ego. Je n’ai rien à prouver, aucun mandarinat à tenir. Le blog, c’est du bénévolat, du gratuit, un don.

J’ai décidé de continuer. A mon rythme, selon mes envies, quittant l’actualité imbécile. Un blog n’est pas une « réaction » obligée aux émois de presse ! J’aime dire mes plaisirs de rencontres et d’explorations, de lecture. Avez-vous noté ma nouvelle catégorie « romans policiers » ? Ce que j’aime, dans le blog, c’est l’ingénuité des interrogations, le hasard des rencontres improbables. Le catalogue des recherches sur moteurs qui aboutissent à Fugues & fougue est édifiant. Tout un monde s’y révèle, drôle, vif, humain. 

Revo cul dans la Chine pop : Révolution culturelle dans la Chine populaire -anthologie de la presse des Gardes rouges mai 1966-janvier 1968, préparée par Hector Mandarès, Gracchus Wang, Ed. Redon, Katia Nguyen… 10/18


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Argoul 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine