Magazine Bourse

Obligations ARS : le nouveau problème des banques...

Publié le 18 août 2008 par Tcrovetto
Après les subprimes, les obligations ARS font actuellement la une de la presse. Mais de quoi s'agit-il au juste?

Les obligations ARS (Auction Rate Securities) sont des obligations à taux variables fixées aux enchères, essentiellement émises par des collectivités locale. Ce sont des produits financiers a priori de long terme qui ont été vendus par les banques comme des placements de court terme, car pouvant être revendus sur une base hebdomadaire ou mensuelle via un taux d'intérêt fixé aux enchères.

Ces titres ont vu leur valeur s'effondrer depuis février, en raison de la crise généralisée des marchés du crédit. Plusieurs dizaines de milliers de clients, privés et institutionnels, se sont retrouvés dans l'impossibilité de récupérer leur mise.

C'est un marché de 330 milliards de dollars -- dont 200 milliards pourraient être bloqués à la suite de l'explosion des pénalités des émetteurs. Ce sont donc des milliards de dollars que les grands établissements financiers comme Merrill Lynch -- encore lui --, UBS et Citigroup sont obligés de rembourser à leurs clients afin d'éviter le scandale et le risque de procès. Là encore, ils vont devoir provisionner de nouveaux milliards pour faire face à ces sorties de capitaux inopinées. Et depuis la semaine dernière, le mouvement s'accélère, obligeant Citigroup à reverser 20 milliards de dollars à ses clients, Merrill Lynch 12 milliards...

Le système financier n'en a donc pas terminé avec la crise ; la faillite de BluePoint Re, filiale de réassurance obligataire de Wachovia devrait encore peser sur le secteur.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines