Magazine Séries

30 rock : 1.04 Amicalement ennemi

Publié le 18 août 2008 par Tao

Formidable ! Je l’attendais depuis longtemps, voici le premier mauvais épisode de 30 rock. Et la série s’est bien plantée. Il ne faut pas avoir honte, il faut avoir autant de talent pour écrire une mauvaise qu’une bonne série. Non sérieux, les scénaristes de Charmed ou de One tree hill doivent aussi travailler très dur, j’en suis certain. D’ailleurs on en a un petit aperçu dans cet épisode où l’on nous montre les coulisses d’une réunion de scénaristes où l’on tente d’inventer quelques gags pas drôles pour ensuite se féliciter en faisant la danse de la pluie sur une musique de rap. Ça c’est vraiment super pro. Qui ne rêve pas d’un tel travail. Donaghy tente de remettre un peu de sérieux là dedans en voulant devenir le nouveau meilleur ami de Liz. Pas de quoi rire avec ça mais au moins le duo Fey/ Baldwin est plus que jamais consolidé et il ne fait aucun doute qu’ils peuvent à eux seuls, dans une seule scène, avec un seul dialogue sauver un épisode du désastre. Mais cela n’arrive pas ici.

Tracy profite de la naïveté de Kenneth et en fait son larbin de services. Les petites missions sont plus pathétiques que drôles mais bizarrement Kenneth en ressort grandi. Son personnage de candide idéaliste se rapproche un peu d’un Pee Wee Herman dans le style “ j’aime tout le monde, la vie est un cadeau ”. Cela rend le personnage très attachant car on a envie de le protéger. En même temps que pourrait il lui arriver de mal dans une sitcom ? On n’est quand même pas dans The shield.

La dernière intrigue a certainement dû plaire à Speedu (car oui, je sais qu’il regarde secrètement la série sans l’avouer à personne). Cerie la très jolie… assistante. Je crois qu’elle est une assistante même si je n’ai pas encore compris à quoi elle servait vraiment. Et bien la demoiselle a un problème pour savoir comment s’habiller de façon appropriée au travail ou pour faire fonctionner sa machine à laver correctement car ses habits semblent rétrécir de jour en jour ce qui met Liz très mal à l’aise. Au fond c’est l’intrigue la plus drôle de l’épisode, en partie grâce à la silhouette de la demoiselle. Même si lors de son arrivée au ralenti, bien coiffée et maquillée, Tina Fey peut être extrêmement belle, elle aussi.

Jane Krakowski est absente de l’épisode par contre le nom de “ Jenna ” retentit à chaque fois dans le haut parleur car on demande l’ex vedette du Girlie show sur le plateau pour répéter tel ou tel numéro.

Bref rien exceptionnel dans cet épisode c’est le moins que l’on puisse dire. Mais la série pourrait elle faire pire ? On a malgré tout quelques bonnes répliques. Je pense d’ailleurs qu’un petit récapitulatif des répliques de l’épisode va devenir l’un des classiques de mes articles sur 30 Rock.

Jack :  You can’t write that. Jed Bush is a friend of mine

Toffer :  We change by whom ? 

Jack : Sean Penn. No Barbra Streisand

Tracy: When the law conflicts with our desires, we must operate outside of the law.

 Liz: What I’m saying is you need to wear a bra to work if you wanna be taken seriously in this business.
Cerie: Oh, but I don’t actually wanna work in television. Career-wise, I’m just gonna marry rich and design handbags

 

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tao 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines