Magazine

L’île Sainte Marguerite

Publié le 19 août 2008 par Goure

a38.1218800295.jpg

Si , résidant à Ampus ,vous êtes âgé(e) de 60 ans et plus , vous avez reçu une invitation du CCAS vous proposant une sortie à l’île de Sainte Marguerite le jeudi 28 août 2008. Inscription en mairie jusqu’au 21 août ( 04 94 70 97 11) - Participation aux frais : 30 euros - Départ d’Ampus à 8h - Retour vers 18h30 - Repas au restaurant sur l’île.

image173.1218800236.gif

Longue de plus de trois kilomètres et large de neuf cents mètres, l’île Sainte-Marguerite est un site privilégié qui offre à ses visiteurs 170 hectares, dont 152 de forêt domaniale, au coeur de la baie de Cannes, à un quart d’heure à peine de navigation. Pin d’Alep, pin pignon, eucalyptus, chêne vert, ciste, lentisque, myrte, arbousier, bruyère, en font un petit paradis aux senteurs inégalables.
De la Pointe du Dragon (réserve ornithologique de l’étang du Batéguier) à la Pointe de la Convention, le dépaysement est assuré. Au détour de près de vingt kilomètres d’allées et de chemins forestiers, des vestiges témoignent du passé de Cannes et des occupations successives de l’île.
L’île Sainte-Marguerite compte en particulier, au titre de ses richesses historiques, le fort royal daté du XVIIe siècle, qui abrite aujourd’hui le musée de la Mer ­ avec ses collections permanentes et temporaires liées au thème de la Méditerranée et du voyage ­ et où fut emprisonné le fameux Masque de Fer.

marguerite.1218800786.jpg

L’île Sainte-Marguerite est située à 15 minutes de bateau en baie de Cannes, le FortRoyal est célèbre par la prison du Masque de Fer. Ce monument historique sert aujourd’hui de centre d’animation et accueille des séjours pour les jeunes, des classes transplantées et des stages sportifs.
Le chantier consiste à entretenir et restaurer diverses parties du Fort (batîments, calade).

9782262019631r1.1218809616.gif

Rares sont les mystères qui ont soulevé autant d’intérêt et de passion que celui de l’homme au masque de fer, prisonnier d’Etat, enfermé par ordre de Louis XIV au donjon de Pignerol, dans la citadelle Sainte-Marguerite, mort à la Bastille en 1703, voici donc trois siècles. Nul n’avait le droit de l’approcher ni de lui parler, hormis son geôlier. Nul ne pouvait connaître le motif de sa détention, ni son identité. Cette troublante énigme n’a cessé de piquer la curiosité des historiens et romanciers. De multiples solutions ont été imaginées pour résoudre ce mystère, la plus célèbre faisant de cet inconnu un frère jumeau du roi, masqué à cause de sa trop frappante ressemblance.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte