Magazine France

Le MJS est à droite sur Intox 2007

Publié le 19 août 2008 par Nicolas J
Dagrouik nous fait un billet de lignes pour nous inciter à aller lire un billet d’Olivier Bonnet sur la casse du système de santé. Je vous invite d’ailleurs aussi à le lire.

Un commentateur crétin qui a choisi pour pseudo « Militant MJS » (c’est d’ailleurs le nom de son blog : je vais mettre un lien pour que Didier Goux puisse troller) dépose le commentaire suivant :

« Toujours dans la désinformation... Cet article est juste une réponse au vice-président du Conseil National d'Éthique, auquel Le Point a attribué des propos tout à fait différents de sa pensée.

Quel est le rapport avec la casse du système de santé ? Quelle casse du système de santé ? Franchement, ce genre de billets est vraiment consternant.

On part d'une question d'éthique, et tu nous emmènes à "on donne le tout aux puissantes assurances"... »

Ne lisez pas la première phrase, on s’en fout. Pour le reste, ce type défend les réformes du système de santé engagées par Nicolas Sarkozy.

Pour un type de gauche normal, l’analyse de ses réformes est tellement simple qu’elle pourrait figurer dans mon blog : la sécu rembourse de moins en moins de trucs donc nous autres potentiels malades d’une cirrhose du foie (c’est dommage, j’ai déjà mis un lien sur Didier Goux) sommes obligés de passer par des assurances privées qu’on appelle souvent à tort des mutuelles complémentaires. Il y a donc un passage évident du « service » vers le privé.

A la limite, on pourrait dire « et alors du moment que le service est rendu ? ».

Il n’empêche que quand on a le cœur à gauche, on ne peut pas remarquer deux éléments :

Petit 1 : les types qui n’ont pas les moyens de se payer une mutuelle sont de fait écartés du système.

Petit 2 : ça me fait mal cul de penser que mes cotisations engraissent des actionnaires privés alors qu’elles pourraient être utilement dépensées à soigner des gens qui en ont besoin.

J’ai du mal à penser que quand on se prétend de gauche, on ne puisse pas se rallier à ces évidences. Donc le type du MJS n’est pas de gauche. Nous pourrions réclamer son exclusion du PS mais j’ai mieux à faire (d’autant que je ne suis pas au PS).

Ce genre d’andouilles veut incarner ce que les trolls UMPistes appellent la « gauche moderne » mais oublie que ce qualificatif ne sort de la bouche que de types de droite. Ce sont des couillons qui oublient d’activer les quelques neurones mis en place dans leur cerveau par le papa et la maman quelques années avant. Ils pensent que c’est en prônant et en appliquant une politique de droite que le PS pourra avoir le pouvoir. Ils oublient un détail : c’est pour mener une politique de gauche qu’on souhaiterait voir le PS au pouvoir.

Pour la politique de droite, nous avons assez de l’UMP… qu’on ne peut défendre qu’en étant de droite ou au nom de TINA, ce qui revient au même.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte