Magazine Environnement

De l’art à utiliser, faute de mieux, les restes

Publié le 19 août 2008 par Aurélia Denoual

Les experts réunis en ce moment à Stockholm, à l’occasion de la Semaine mondiale de l’eau, se sont penchés sur le cas de 53 villes dans des pays en voie de développement où la pratique consiste à utiliser les eaux usés en agriculture, pour l irrigation des cultures, avec de possibles répercutions sur la santé et sur l’environnement.


Selon l’Institut international de gestion des ressources en eau, qui est à l’origine de cette étude, l’agriculture utilisant les eaux usées peut aussi avoir des effets bénéfiques sur un grand nombre de consommateurs urbains, en sachant que sans l’utilisation de ces eaux usées, l’offre de nourriture serait considérablement amoindrie, faute de disposer d’eau propre pour l’irrigation des cultures.


En raison de l’urbanisation croissante et l’amoindrissement des ressources en eau, l’utilisation des eaux usées devient pratiquement inévitable au risque de conduire à la contamination des eaux propres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog