Magazine Société

Les naufragés du rail se souviendront de leur retour de vacances de la mi-août

Publié le 19 août 2008 par Aurélia Denoual

Quelques milliers de voyageurs, la SNCF estime leur nombre à seulement quelques 3 000 , ont été victimes de retards provoqués par l’arrachage, sur quelques centaines de mètres, d’une caténaire à Aubagne, sur une ligne très chargée de la liaison entre Nice et Marseille, qui a provoqué l’arrêt total de la circulation pendant 3 heures, avant une reprise très lente du trafic.


Ce type d’incident n’est pas imprévisible, surtout sur une ligne très fréquentée et peut se produire à tout moment, favorisé l’été par la dilatation du métal par la chaleur ou l’hiver par sa contraction sous l’effet du gel mais, par malchance, il s’est produit un jour de trafic majeur.


Ce que les voyageurs reprochent à la SNCF, c’est le manque d’informations dans les trains à l’arrêt et dans les gares, auxquels ils devrait être possible de remédier, à une époque où l’on peut suivre l’expédition d’une commande ou d’un colis à la trace, sans oublier le manque d’assistance, sauf exception, aux voyageurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine