Magazine

La vie est dure en vacances

Publié le 19 août 2008 par Fanny Tizon
Non, mais c'est vrai hein.
Loin de moi l'idée de vous faire baver ou de me faire plaindre, mais force est de constater que la vie est dure lorsqu'on est en vacances.
Le matin par exemple, je me lève à 9 heures, je prends le temps de petit déjeuner tranquillement sur la terrasse avec le soleil qui se reflète dans ma mug blanche: ça fait mal aux yeux !
Ensuite, je dois me trainer au premier étage et décider comment je m'habille: tee shirt ou débardeur? jupe ou pantacourt? Tu crois que c'est facile, mais si je me trompe, soit je vais crever de chaud soit j'aurais la chair de poil toute la journée, alors hein....
Après, généralement, il y a un petit tour en ville histoire d'acheter Public et Voici, oh ça va bien hein, toi aussi tu lis cette presse là et pas que chez le médecin!
Mais pas aujourd'hui! Non, ce matin, je me suis préparée et je suis partie me faire masser!!! Cadeau d'anniversaire de mes parents pour leur gentille et adorable fille que je suis!
Oh, je t'arrête tout de suite hein, ne crois pas que ce fut une partie de plaisir, déjà, se foutre à moitié à poil devant la fille , j'apprécie moyen. Ensuite, ma glamouritude en prend un coup, bah oui quoi, le string en papier mâché ce n'est pas ce qui te rend ultra sexy.Je te raconterai la suite une autre fois, ce n'est pas le sujet aujourd'hui.
L'après midi, on va à la plage, et permet moi de te dire que les 800 mètres qui séparent la maison de mes parents de la plage sont une véritable torture en plein cagnard, oui, même 16 heures le soleil "prépare une grosse fessée" comme dit Capuchou.
Bon, je passe sur l'épreuve du maillot, étant une véritable bombe sexuelle, le regard des mecs sur la plage est pénible à force. Si, si .
Non, la véritable épreuve commence quand tu trempes un orteil, parfaitement verni, dans l'eau. Parce que l'eau a beau être à 25 ou 26 degrés, quand il fait plus de 35 en plein soleil, bah l'eau, tu la trouveras toujours glacée!
Tu rentres doucement dans l'eau, en faisant attention aux trois jeunes éphèbes qui chahutent non loin de toi, histoire de ne pas être éclaboussée, tu cesses de respirer quand l'eau touche ton ventre flasque parfaitement plat, parce que Ouuuhhhh c'est froid, et puis tu fais ta sirène, tu barbotes, parce que finalement, l'eau n'est pas si froide.
L'affaire se corse quand il faut sortir de l'eau, non ne rêve pas, malgré mon sex appeal, je n'ai pas la démarche féline et sexy de Halle Berry dans James Bond quand elle sort de l'eau, moi, je dois faire attention à ne pas me ravager les pieds sur les énormes cailloux qui jonchent le fond de la riviere....Pas facile je te dis!!!
Après, sur la serviette, ce n'est pas de tout repos non plus, il faut sans cesse tourner et se retourner et se lever pour aller dans l'eau se rafraichir, parce qu'il fait définitivement trop chaud bordel!
Là où je vais t'épater, c'est qu'après le repas du soir, Capuchou, ma mère et moi allons faire 5 kilomètres en vélo... Tu crois que c'est facile de passer à côté des champs qui sentent bon la fraise, de pédaler en ayant le magnifique soleil couchant dans les yeux ou de sentir une fraicheur bien agréable lorsque nous passons au milieu des champs de kiwis? Eh bien moi je te le dis : non, ce n'est pas facile!
Alors, si tu bosses, ne le regrettes pas, la vie est moins dure pour toi que pour moi.....Pfiouhhhh Je sens que je vais reprendre le boulot encore plus fatiguée qu'avant de partir!!!!

Photo prise à Villeneuve de Duras

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fanny Tizon 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog