Magazine Journal intime

Lionel Jospin m'a tué.

Par Dagrouik

Je voulais faire ce billet un jour, la date n'est pas choisie par hasard. A compter de ce jour, je suis en ASS et µ-entreprise. Je ne trouve plus de travail comme salarié. Une recrutrice fort sympathique m'a un jour expliqué pourquoi. Tout date d'octobre 2006.

La réponse est toute simple, quand on tape mon nom dans google,  on tombe sur des trucs de G33K, de N3RDz : recrutement d'ingénieurs, explications sur les proxy HTTP de l'époque glorieuse de Noos etc... et hélas pour moi sur ça:

Et oui, j'avais posé une question dans un commentaire sur le blog de Lionel Jospin. Celui-ci à jugé bon d'y répondre dans un billet. C'était à l'époque où son blog était encore vivant. Mais du coup, je suis dans Google et comme Jospin est un truc "fort" pour Google, ce resultat arrive dans les recherches me concernant. Inutile de me demander "mais qu'elle était la question?".

A compter de mi-octobre 2006 , je n'ai plus eu d'appel "sérieux" ou de réponse "sérieuse" à mes candidatures à des offres d'emploi. Alors que je n'avais pas cessé de répondre, de cliquer sur le site de l'ANPE, ou de l'APEC, Monster et autre. Je viens encore une fois de vérifier dans les archives de mail, dans l'agenda papier et dans I-Cal : Rien n'est allé au delà du premier Aller-Retour par mail ou par Téléphone. C'est aussi simple que ça.

Une recrutrice me l'a donc expliqué un jour: Elle m'a dit que tout le reste n'était pas génant, mais c'est l'interrogation de Lionel Jospin qui choquait les entreprises. Pourtant que conseille-t-on aux candidats qui espèrent être la cible des chasseurs de tête ?

Etre transparent sur son parcours et tout au long du recrutement

De toute évidences, c'est un mensonge honteux et une hypocrisie de première classe !

Et comme me l'a dit Luc Mandret en parlant du blog politique non anonyme: "si c'était à refaire, je ne recommencerai pas ".  Les choses sont ainsi faites, si on questionne un ancien premier ministre sur la logique d'une posture, on est black-listé par les recruteurs qui se basent sur Google pour estimer les compétences d'un salariés ou en faire un portrait sans trop se fatiguer.

On se demander quel peut être le rapport entre du militantisme politique et un travail de cadre supérieur dans une entreprise. Aucun, nous sommes dans une démocratie parait-il, le délit d'opinion n'existe pas, du moins en apparence... Mais le ou la DRH est un animal peureux quand il n'est pas réactionnaire ou conservateur, le moindre questionnement se transforme en cauchemard. Certains me l'ont dit textuellement "on n'embauche pas des gens comme vous", ceux là au moins ont eu le courage de leurs opinions. C'est rare et remarquable. Tous les autres sont hypocrites, pensez donc, on ne vas pas avouer de la discrimination à l'embauche.

Toujours est-il que depuis cette date, c'est le désert, la fin des indemnités chômage et le début de la vraie précarité, celle des petits boulots, des piges ici ou là, de la recherche du contrat, de la prestation. Espérons que ça marche.

Si vous voulez savoir ce que je sais faire, et ce que je vend comme services visitez ce site en construction (mois d'aout) http://onvaoo.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte