Magazine Cuisine

Un des remèdes à la crise ? Acheter européen !

Par Authenticity

Un des remèdes à la crise ? Acheter européen !Pourquoi ne pas suivre la proposition de Jean Domique Giuliani, Président de la Fondation Schumann dans son article du 11 février 2009, et ainsi mettre en œuvre, sur le modèle du "buy american act" -  loi protectionniste qui impose au gouvernement américain d'effectuer ses achats directs exclusivement sur le territoire américain - un "Buy European Act" pour la préférence européenne ?

Si l'achat exclusivement français est devenu difficile, voire irréalisable, l'achat européen est quant à lui tout à fait réaliste, et concevable dans de nombreux domaines qui concernent les particuliers aussi bien que les entreprises ou les administrations.

Outre la contribution au niveau du développement durable (et oui, on trouve des téléphones ou des outils de bricolage fabriqués en Allemagne au même prix que ceux venant de Chine, avec le transport en moins !), un concept actuellement crucial, l'achat européen permet de conserver les emplois sur notre territoire, de mieux gérer la mondialisation (avec une taille plus modeste), d'aider au développement de la recherche, avec des débouchés sur un marché "sûr"...

Avec son assortiment à 100% européen, Authenticity a pris de l'avance sur ce concept de préférence communautaire qui devrait faire long feu !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Jakub Voznica
posté le 12 mars à 20:49
Signaler un abus

Oui, c´est ce que je pense. Les usines européennes sont de plus en plus déménagées dans les pays qui se trouve outre l´Europe. Bien sûr en général nos produits ne peuvent pas résister aux produits d´un pays qui consacre la santé de ses citoyens, le climat, l´environnement etc., pour qu´elle ait plus de fortune. On doit déjà intervenir!

A propos de l’auteur


Authenticity 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte