Magazine Cuisine

Quelques bouteilles pour la route ...

Par Bobosse92
Ce soir, entre amis, quelques bouteilles pour la route.A l'apéritif,Champagne Laherte frères, cuvée "Les Vignes d'Autrefois", Pinot Meunier, 2004 : Nez brioché léger. Beau velouté en attaque de bouche, légèrement enveloppant et qui se termine par une fraîcheur tendue en finale, astringente mais pas désagréable. BIEN +.Quelques bouteilles pour la route ....Sur une entrée à base de saumon fumé et truite de mer, Savennières-Roche-Aux-Moines, domaine aux Moines 2007 : Nez clairement sur les agrumes (oranges / mandarines), puis sur la poire Williams. Belle salinité en bouche. Une certaine rondeur. Finale tendu, légèrement astringente et sur les oranges amères. BIEN.Quelques bouteilles pour la route ....Sur un rôti de boeuf, pommes grenailles et courgettes farcies, Givry, Premier Cru Clos Salomon, domaine du Clos Salomon 2004 : nez assez animal, sur les pruneaux et la cerise confite. Beau fruité. En bouche, vin très velouté, avec une "rusticité noble" et une finale bien tenue par l'acidité du vin. BIEN ++ / TRES BIEN.Sur un plateau de fromages de chèvre (doux au piment d'espelette, affiné), Chablis, Premier Cru Fourchaumes l'Homme Mort, La Chablisienne 2002 : nez sur la craie, le foin et de petits fruits rouges (cassis rouge). Bouche très "chablis", minérale à souhait, mais charpentée. Un côté lacté, caramel et salin apporte une complexité au vin. Finale fine, fraîche, vanillée et toujours minérale, sans astringence ni défaut. TRES BIEN.Quelques bouteilles pour la route ....Sur un dessert composé de glaces aux framboise et à la mûre, framboises fraîches et "rosés" de Reims, Cabernet d'Anjou, domaine Cady 2008 : le parfait vin de fin de repas : aucune lourdeur, une belle fraicheur qui aiguise nos papilles. Robe rosée. Nez de fruits rouges explosif, avec une touche de fraicheur et de chamallow. Vin de demi-corps, avec une sucrosité légère qui se marie avec charme au arômes du dessert. BIEN ++.Quelques bouteilles pour la route ....Pour terminer dignement la soirée, un Calvados du Pays d'Auge, Roger Groult, 15 ans âge : un beau fruité sur la pomme, sans rancio ! Une charge alcoolisé importante mais qui ne chauffe pas, équilibrée qu'elle est par des notes aldéhydiques et fruitée (Merci Eric et Oliv). TRES BIEN.Une bien belle soirée, pleine de rires et d'amitié, qui s'est prolongée tard dans la nuit parisienne.Un avant-goût des vacances.Bruno

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1245 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines