Magazine Cuisine

Cèpes & aiguillettes de canard "façon plancha", trait de cassis

Par Eric Bernardin

P6268330

C'était annoncé dès hier, j'ai fait des cèpes "à la plancha". Enfin façon de parler, car je me sers de ma poêle favorite. Mais le principal, c'est le résultat obtenu, et c'est confondant (voir ci-dessus).

J'ai légèrement "filmé" ma poêle avec de la graisse de canard et ensuite, chauffe Marcel !

Pour couper mes cèpes, je me suis aussi servi de la mandoline, mais réglée plus épais que pour le carpaccio. 

Ils ont dû cuire environ 3 mn de chaque côté. Lorsque j'ai senti la fin proche, j'ai ajouté mes morceaux d'aiguillettes qui n'ont séjourné dans la poêle qu'une bonne minute toutes faces confondues (dorées à l'extérieur et rosées à l'intérieur).

P6268329

Quant au cassis, c'est un coulis maison fait avec des fruits frais dont voici vite fait la recette. J'ai saupoudré 250 g de cassis avec 50 g de sucre. J'ai un peu écrasé les grains pour libérer du jus pour éviter que ça n'accroche au fond. Puis j'ai mis à porté à ébullition. Au bout de 5 mn, j'ai écrasé de nouveau, d'une façon plus généralisé, puis laissé cuire encore 3 mn. Puis j'ai passé le tout au presse purée (grille fine) puis à la passoire fine, puis à la passoire ultra-fine. J'ai perdu de la matière au passage, mais la substance finale est divine autant en goût qu'en texture. J'en ai surgelé 90% et gardé les 10 derniers pour cette recette.

P6268331

Cèpes, canard... Je ne pouvais pas rester à l'eau minérale ;o) Aussi suis-je descendu à la cave pour prendre une cuvée Abbaye 1999 du domaine de l'Ancienne Cure (Bergerac rouge). Un vin que je n'avais pas ouvert depuis 5 ans, car il était vraiment dur. L'âge aidant, il s'est assoupli et complexifié. La robe a peu évolué, toujours d'un grenat sombre. Le nez mélange la mûre au sous-bois, avec des pointes de cassis et de truffe. La bouche est solide, aux tannins serrés et veloutés, et la finale tonique, montrant que ce vin pourrait tenir 10 années de plus (alors que dans de nombreux ouvrages de vulgarisation, il est écrit qu'un Bergerac se boit dans les 5 ans...). En tout cas, un beau compagnon pour ce plat !

blog A boire et à manger   blog A boire et à manger  blog A boire et à manger  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine