Magazine Cuisine

Week-end des Grands Amateurs (13)

Par Daniel Sériot
<"""""">

Les crus de l’appellation Saint Julien

Nous ne retrouvons pas, dans ces vins des arômes végétaux qui caractérisent de nettes sous maturité, observées ailleurs, il semble que les propriétés ont choisies d’aller au bout de leurs possibilités pour atténuer ce phénomène, en somme de s’adapter au millésime, sans tenter de le sur dimensionner. On pourrait, ergoter dans le détail, il faut ici concevoir la dégustation dans sa globalité

Gruaud Larose

Le nez évoque, avec netteté les fruits rouges légèrement épicés, avec un élevage en retrait, l’attaque est souple, avec des tannins sans angle, un peu plus fermes dans le milieu de bouche, le vin offre une charpente satisfaisante, la finale, d’une bonne tenue est fraîche, avec des fruits d’une bonne expression. Noté 15,5

Lagrange

Des arômes de cassis et d’épices douces soulignent l’olfaction, la mise en bouche est assez tonique, la trame tannique est assez ferme, ce qui donne une bonne assise et du tonus au vin, les fruits sont assez généreux, la finale un rien plus tannique offre une bonne persistance, de la fraîcheur, avec des fruits plutôt juteux. Noté 15,5+

Daniel


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines