Magazine Le vin

Promenade provençale à REVEVIN 2011

Publié le 22 juin 2011 par Daniel Sériot

 Toutes_les_bouteilles_des_B

Philippe nous propose sous une rubrique humoristique «  Tout le monde il est Baux » de déguster et découvrir à l’aveugle des vins de la région des Baux en Provence. On y trouve pêle-mêle des vins sous la dénomination « vin de Table », « vin de Pays des Alpilles », « Vin de pays des Bouches du Rhône »,et même « vin de France » qui côtoient des vins d’appellation : Baux de Provence et Coteaux d’Aix en Provence. Parmi les vins proposés, certaines cuvées sont sans soufre ajouté. Certains vins se sont mal dégustés, d’autres mieux, c’est la règle dans une dégustation à l’aveugle à un instant t. Il ne faut surtout pas interpréter ces notes comme un jugement sur les propriétés concernées. Seule une dégustation de plusieurs cuvées sur plusieurs millésimes pourrait permettre une appréciation de leur production.

 

Asterie_La_Vallongue_et_Minna

Les vins Blancs

Le domaine de la Vallongue 2009 s’ouvre sur des arômes fermentaires, la bouche est très souple, avec des fruits très discrets, un centre plat, et une finale marquée par l’alcool

Villa Minna Vineyard 2007 : Le nez est fermé, la bouche manque de netteté et de relief, la finale est lourde

Château Bas le Temple 2008 : l’olfaction est retenue (poire et menthe), la bouche est légère, assez aérienne, avec des saveurs ténues de fruits jaunes un peu acidulés. La finale est fraîche, mais peu soutenue. Noté12

Domaine de Lauzières : Astérie 2008 : le nez est fermé, l’attaque est assez ronde, le développement est linéaire, les fruits sont en retrait, la finale est assez fraîche, mais sans envergure. Noté 11

Domaine Hauvette Dolia 2007 : des arômes de pêches et de fruits jaunes caractérisent l’olfaction, La bouche est ronde, charnue, avec des fruits assez expressifs, la finale, de longueur normale est assez bien équilibrée, avec des amers bienvenus. Noté 14

Domaine Henri Milan : La Carré 2007 : le nez est marqué par l’élevage qui masque en grande partie des fruits jaunes mûrs, le vin est charnu et riche, l’élevage donne une sensation sucrée, la finale, un peu lourde, avec des fruits expressifs, manque un peu d’équilibre. Noté 12 en l’état

 

Le_temple_de_Chateau_Bas_et_La_Carr_e_MMVII

Les vins rouges

Domaine Henri Milan : sans soufre ajouté 2009 : l’olfaction est assez expressive : petites baies noires, et épices. La bouche est élégante, avec des tannins assez fins, bien enrobés, avec des fruits présents (cerises dominantes), la finale, de longueur normale, un peu marquée par l’alcool, est fruité, et épicée. Noté 14. Je m’attendais à des fruits plus purs, et à un meilleur équilibre.

Mas du Gourgonnier «  sans soufre » 2008 : le nez évoque la réglisse, et les fruits noirs, les tannins sont élégants. La bouche est souple, assez fine, plutôt linéaire. La finale, aux accents sudistes, manque un peu de pureté dans son expression aromatique. Noté 13

Domaine Hauvette : Améthyste 2007 : le nez est net, et assez soutenu, avec des arômes de cerises, de cassis, d’herbes de Provence et d’épices. La bouche est assez souple, veloutée, avec des tannins enrobés, une chair fine, des fruits agréables. La finale, de longueur normale, est assez bien équilibrée, fruitée et épicée. Noté 14,5

Château Révelette : Le Grand Rouge 2007 : l’olfaction est pure et d’une bonne intensité, avec des parfums de fruits rouges et noirs, des épices, et des notes d’olives, la bouche est riche avec des tannins, au grain velouté, un peu plus fermes dans un centre opulent et plein, concentré. La finale est persistante, d’un bon équilibre, avec des saveurs soutenues et d’une bonne pureté Noté 15,5

Villa Minna Vineyard rouge 2006 : le nez évoque la menthe poivrée, la sarriette et le cassis, la bouche est veloutée en attaque, les tannins se durcissent dès le milieu de bouche, et dans une finale, fruitée, manquant un peu d’équilibre, et marquée par l’alcool. A Revoir

Château Bas cuvée B sans soufre ajouté 2006 l’olfaction est nette pure, avec des arômes de pruneaux, de fruits noirs très mûrs, d’épices, de dattes, de garrigue, la bouche est pleine, très veloutée, avec des tannins bien enrobés par une chair serrée, le milieu est plein, d’une bonne concentration , avec des fruits purs et expressifs, qui soulignent une finale persistante, bien équilibré, voluptueuse, avec des notes de chocolat. Noté 16,5.

Domaine de Lauzières : Sine Nominé 2005 :

Le nez est net et intense avec des parfums de cassis, de cerises, d’herbes provençales et d’épices variées. Le vin offre une belle matière, dès la mise en bouche, avec des tannins élégants, habillés par une chair bien formée. Beaucoup de présence et de plénitude dans un milieu de bouche à la texture fine, avec des fruits gourmands. La finale est allongée, bien équilibrée, d’une bonne fraîcheur, complexe, avec des fruits d’une bonne pureté. Noté 16,5

Domaine Henri Milan : Le Clos 2005. L’olfaction est dominée par une forte réduction, après une bonne aération, le vin s’avère liégeux


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine