Magazine Cuisine

Sweet Potatoe Biscuits & MMM#33

Par Wenniroc

Vous souvenez-vous de cette publicité pour un médicament soignant le rhume ? J’ai complètement oublié le nom du médicament (comme quoi, la pub n’a pas vraiment atteint ses objectifs) mais l’histoire me fait toujours sourire. Dans un vaisseau spatial genre 2001 Odyssée de l’espace, le commandant de bord demandait au robot chargé de la sécurité de le laisser entrer à l’intérieur du vaisseau. Manque de chance pour lui, le commandant Mitchell – c’est son nom -  est enrhumé (et n’avait évidemment pas pris le médicament sensé le soigner; il avait dû, lui aussi, en oublier le nom !). Le dialogue était à peu près ainsi :

"Bonjour, c’est le Cobandant Bitchell"

"Accès refusé"

" Bais, c’est boi, c’est boi . . . "

Depuis, chez les Try this ! , lorsque nous sommes enrhumés, nous nous transformons en "Cobandant Bitchell". Et tout ça pour vous dire que, oui, depuis mon retour des vacances de ski, j’ai l’extrême honneur d’avoir le nez façon lanterne rouge et l’élocution embourbée. J’ai d’ailleurs hésité à écrire tout mon billet d’aujourd’hui en mode Cobandant Bitchell mais je me suis dit que je devais, tout de même, avoir pitié de vous ! Un avantage, cependant, vu que mes oreilles sont aussi bouchées, je peux prétendre ne pas tout entendre. Ce qui, je dois avouer, peut être fort appréciable . . .

Et pour - quand même - chouchouter toute la famille, j’ai préparé des "sweet potatoes biscuits" façon US.

J’ai adoré leur belle couleur orange doré (plus en vrai que sur la photo), leur texture toute légère et leur goût presque fruité. Tout aussi délicieux dégustés natures ou avec un peu de beurre salé. Ils sont cependant meilleurs le jour même, ce qui ne devrait pas être un problème, vu la vitesse à laquelle ils disparaissent . . . Encore une recette de Martha Stewart que je vais conserver précieusement !

Mais nous sommes (déjà !) un premier lundi de mois et c’est le MMM organisé par Chris !

Pour cette 33eme édition, je vous propose un titre ou plutôt la bande son culte d’un film lui-même culte : Shaft. Morceau d’anthologie crée par Isaac Hayes pour le film éponyme sorti en 1971. Premier film noir avec un beau premier rôle noir, ce qui pour l’époque (on est en plein mouvement des Black Panthers) fut une petite révolution.

sweet potatoe biscuit

Sweet Potatoe Biscuits

( Martha Stewart)

Pour une douzaine de pièces

- 150/160 gr de chair de patate douce orange cuite et écrasée

- 230 gr de farine

- 2 CS de cassonade

- 2 ½ CC de levure

- 1 CC de sel

- 1/2  CC de bicarbonate de soude

- 90 gr de beurre froid coupé en petits bouts + un peu plus fondu et refroidi

- 80 ml de Lait Ribot

Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs. Ajouter le beurre et avec deux couteaux, l’intégrer au mélange comme pour une pâte brisée.

Dans un bol, mélanger avec une fourchette le Lait Ribot et la purée de patate douce. L’appareil doit être bien homogène.

Verser le contenu du bol dans le saladier. Mélanger mais pas trop. Sur un plan de travail fariné, pétrir la pâte rapidement. Puis l’étaler en la tapotant avec la main, sur une épaisseur de 2 cm environ (M. Stewart recommande une épaisseur de 5 cm mais je les préfère moins hauts). Découper les biscuits à l’emporte-pièce, diamètre 5 cm.

Les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’un tapis silicone. Les badigeonner au pinceau de beurre fondu.

Les cuire au four préchauffé à 220°C pendant 20 à 25 mn. Ils doivent être dorés.

Laisser refroidir sur une grille et déguster !

Shaft (1971) - Opening Credit

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wenniroc 1916 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines