Magazine Cuisine

Le loup et la cigogne

Par Afust

Le loup et la cigogne
"Les Loups mangent gloutonnement.
Un Loup donc étant de frairie,

Se pressa, dit-on, tellement

Qu'il en pensa perdre la vie.

Un os lui demeura bien avant au gosier.

De bonheur pour ce Loup, qui ne pouvait crier,

Près de là passe une Cigogne.

Il lui fait signe, elle accourt.

Voilà l'Opératrice aussitôt en besogne.

Elle retira l'os ; puis, pour un si bon tour,

Elle demanda son salaire.

Votre salaire? dit le Lloup,

Vous riez, ma bonne commère.

Quoi ! Ce n'est pas encor beaucoup

D'avoir de mon gosier retiré votre cou !

Allez, vous êtes une ingrate ;
Ne tombez jamais sous ma patte.
"


(Jean de La Fontaine - "Le loup et la cigogne")


Le loup et la cigogne

La menace fantôme ...



Celler Cecilio
L'Udol (2016) - Priorat
Carignan blanc. Fermenté en cuve inox. Élevage court (8 mois).
Nez frais, expressif, élégant, sur les notes de fruits à pépins, d'exo et d'aromates.
Bouche ronde, de belle expression aromatique. Agréable fraîcheur qui équilibre le gras du vin. Léger amer final, bien dans le style, qui allonge la structure du vin. Beau retour aromatique.
(Nota : l'Udol est le cri du loup.)
V
in découvert et acheté en Mai 2017 à l'occasion d'une tournée vinique autant qu'espagnole (enfin ... catalane) que j'ai commencé à évoquer.
De l'ordre de 10 € au chai.

Château Beynat
Le loup et la cigogneSauvignon by Beynat (2016) - Bordeaux blanc sec
Sauvignon blanc
.
Fermenté en cuve inox. Élevage court (5 mois).
Après quelques soucis techniques dus au tire bouchon mais ni au bouchon, ni au vin : nez frais et joliment expressif depuis l'exo (fruit de la passion) jusqu'aux agrumes (pomelo).
C'est moins pétard que les millésimes précédents, mais ce n'est pas moins plaisant.
Bouche ronde, avec un beau volume : de la sucrosité, mais sans sucre résiduel. Belle expression aromatique. Tension qui tient et équilibre le vin, avant de le prolonger (belle finale).
Les conditions du millésime (pas top pour le Sauvignon blanc !) ont de toute évidence nécessité une adaptation tant à la vigne qu'au chai et le style du vin s'en trouve légèrement modifié ... et c'est plutôt réussi puisque ce que l'on perd en intensité et en fraîcheur on le gagne en complexité et en volume, sans pour autant dénaturer ce beau Sauvignon.
De l'ordre de 7 € TTC au chai.
Vins bus (enfin ... re-bus !) le Dimanche 20 août avec David et Christelle qui avaient, comme il est d'usage avec eux, amené des bulles :
Royale Réserve Non Dosé - Philipponat
Le loup et la cigogneUn de mes Champagnes de chevet !
Là, à titre perso, je suis sur la version Millésime 2012, dégorgé en Juin 2016 ... alors qu'ils sont venus avec le Millésime 2011, dégorgé en Septembre 2015. Également 30% de vins de réserve élevés sous bois dans le "2011", contre 48% dans le suivant. Ce soir là, on y gagne de jolies notes de début d'évolution qui complexifient le vin (fruits secs, fruits à pépins, légère note épicée). Ça reste franc, droit, sec et sacrément bon !
7 Crus - Agrapart & Fils
Le loup et la cigogneBulle fine et abondante.
Beaux arômes fruités (fruits à pépins, fruits à noyaux, agrumes, fruits secs). Bouche quasiment crémeuse. De la structure et de la fraîcheur. Belle longueur. 
Très belle quille.
Le loup et la cigogne
Passons sur la plancha de poissons, les jolis légumes et le dessert jubilatoire pour ne retenir que les vins, et la soirée jubilatoire (et un peu arrosée).

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Afust 2489 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines