Magazine Cuisine

Le temps d'un pique-nique et petites gourmandises de circonstance

Par Dorian

Et voilà que le sort s'acharne sur moi... cette semaine j'avais décidé de la faire parfaite, parfaite comme le dîner qui est presque... pareil. Mais comme je partais pour quelques jours du côté de chez Spear...Skakespear... malin que je suis, je m'étais dit que ce n'était pas la Manche qui allait me faire m'arrêter au milieu du gué, surtout que j'avais repéré qu'après les doux venaient les loups et qu'après Bibiana et Toane mes gentils préférés, certains des autres allaient se partager plus ou moins sauvagement la dépouille de la convivialité juste histoire d'être les meilleurs convives... enfin convives... j'en avais le Hyde tout excité...
Et puis voilà qu'en essayant de retrouver mes concurrents préférés, ici du côté du Kent, que M6 mauvaise fille m'annonce que ce type de spectacle n'est pas visible par des yeux étrangers à l'étranger. Alors tout penaud j'ai renoncé à être parfait... Enfin penaud au début, parce qu'après à bien y réfléchir je me suis attrapé les abeilles et à pleine ruche encore ! Hein, parce que d'abord et pourquoi que je ne pourrais pas la voir moi cette émission, je ne suis plus le même de l'autre côté de la Manche ? J'ai un bras en plus ? J'ai viré au lémurien ? J'ai les yeux qui sentent mauvais de la bouche, elle les trouve plus assez fréquentables par la rombière du sixième ? Hein d'abord pourquoi ! Ça m'énerve ça !!!
Et quand je suis énervé, je m'énerve et énervé que je suis j'ai la soupe au lait qui me monte au nez avec une facilité plus que... facile ! Et là subitement un peu comme si tous ces petits agacements du quotidien me revenaient pleine face d'un seul coup de retour de boomerang, j'ai poussé un grand cri déchirant... ça m'énerve !!! et encore plus quand je suis en vacances au calme !!!
ça m'énerve quand mon hamster à moi, alors que je viens de l'appeler pour la 6541fois depuis l'aube naissante, que je n'ai plus qu'une voix de ragondin épuisé par l'étreinte de la sortie de l'hibernation tellement j'ai crié pour qu'il vienne et que là d'aplomb il me regarde et me dit, mais je viens papa, je viens arrête de m'appeler ! Ça m'énerve !!!
Ca m'énerve qu'après avoir joué la locomotive matinale, après avoir commencé avec la voix gazouilleuse par dire il est l'or mon seignor... être passé ensuite la corruption, et si finalement je te l'achetais ton scooter tu te lèverais ? Et fini par la menace toujours quelques heures plus tard, si tu te lèves pas on va passer les six prochaines années chez mamie ! Et alors que sur les genoux, après avoir effectué le pire des travaux d'Hercule, mettre ma famille en route, après tout ça donc que j'entende une voix devant la porte lancer dans un agacement alors on y va bientôt ?! Ça m'énerve !!!
Ca m'énerve quand je ne range pas mes affaires, enfin je range mes affaires à ma manière le tout c'est d'accepter que la théorie du tas et une théorie juste, surtout quand elle dit, un tas ne tombe jamais...seul. Donc quand je ne range pas mes affaires, d'après les autres, et que je demande à ces mêmes autres de ranger les leurs, qu'on me réponde alors, c'est celui qui dit qui fait ! Y saurait y demanderait pas aux autres ! Ça m'énerve !!!
Et surtout, surtout ! ça m'énerve qu'on me dise, une fois, deux fois, trois fois... mais pourquoi t'es énervé Chouchou ? Mais pourquoi vraiment y'a pas de raisons ? Et tu sais c'est pas grave, tu peux même te calmer après... quatre fois, cinq... alors que je n'étais pas énervé du tout, du tout que je dis ! Pas énervé du tout jusque là ! Et ça m'énerve !!!
Et comme j'étais du coup très très énervé j'ai un peu regardé la télé et là je suis tombé sur la version anglaise d'un dîner presque parfait... et quand j'ai vu certaines concurrentes fouiller les placards et les poches peut-être à la recherche du fameux dîner si parfait et ben moi ça m'a... énervé !!!
Alors pour me calmer j'ai pensé à un pique-nique à venir très très bientôt avec vous... en espérant que vous y serrez ! Z'allez pas vous mettre à m'énerver non plus ? Et pour le savoir quand et qui et pourquoi c'est là que vous cliquez : le pique-nique des blogueurs et des lecteurs... (en fin d'article)
Et histoire de trouver peut-être quelques bonnes idées pour ce jour-là j'ai été fouiller dans les recettes déjà publiés dans notre blog enfromagé préféré... Qui veut du fromage? le blog.


Cake à la feta aux herbes et au jambon cru


Ingrédients :

  • 200g de feta émiettée
  • 200g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 75g de jambon cru coupé en lanières
  • 3 oeufs
  • 1petite branchette de romarin frais haché très très fin
  • 5 ou 6 brins de thym frais effeuillé (attention à bien enlever toutes les tiges)
  • 1 belle tige de basilic effeuillé (les grandes feuilles grossièrement hachées, les petites entières)
  • 15cl de lait
  • 1càs d'huile d'olive
  • beurre
  • poivre

Émiettez assez fin la feta entre les doigts. Coupez le jambon en lanières. Hachez le romarin très très fin. Effeuillez le thym en faisant attention à bien enlever toutes les tiges. Effeuillez aussi le basilic, hachez les grandes feuilles et laissez les petites entières.
Mettez dans un saladier la farine et la levure, mélangez. Ajoutez les herbes et le jambon, mélangez.
Ajoutez les œufs, l'huile d'olive et le lait et mélangez encore. Ajoutez la feta et mélangez une dernière fois. Laissez reposer pendant cinq minutes.
Beurrez le ou les moules. Versez la pâte pas trop haut, elles va pas mal monter à la cuisson. Poivrez à votre goût, moi j'ai choisi de le faire assez généreusement.
Enfournez dans un four préchauffé à 170° pendant une quarantaine de minutes, vérifiez si un couteau ressort propre du cake pour l'enlever du four. Il n'y a plus qu'à le couper en tranches et le dévorer...

Feta grillée et taboulé parfumé


Ingrédients :

  • 75g de feta (grillée)
  • 100g de boulgour
  • 75g de fèves fraîches (poids des fèves épluchées, vous pouvez utiliser des fèves surgelées)
  • 1 petite courgette
  • 4 petits oignons nouveaux
  • le jus d ½ citron
  • 2 càs d’huile d’olive pas trop forte
  • 10 feuilles de menthe

Commencez par faire griller la feta sous un grill préchauffé très chaud et laisser le fromage jusqu’à ce qu’il ait pris une jolie couleur dorée (attention entre doré et brûlé il n’y a pas grand chose). Laissez-le ensuite bien refroidir.
Préparez ensuite le boulgour selon les indications de l’emballage, égoutter bien et laisser refroidir.
Mettez une casserole d’eau salée sur un feu assez vif et dès qu’elle arrive à ébullition y mettez les fèves pendant 3 ou 4 minutes, passer ensuite sous l’eau bien froide et laissez égoutter.
Emincez la petite courgette en fines lamelles à l’économe. Emincez les oignons nouveaux assez finement.
Versez le boulgour dans le plat de service et ajouter le jus de citron, mélangez bien. Ajoutez les courgettes, les fèves, les oignons nouveaux et la feta émincée en tranche et remuer le tout rapidement.
Passez au mixer l’huile d’olive et les feuilles de menthe. Versez la sauce sur le plat et mélanger une dernière fois.
Vous pouvez aussi servir ce taboulé avec de très très fines tranches de citron (comme sur la photo) et profiter du soleil en mangeant
.

Attention ! Amis blogueurs parce que cette année encore ils sont de retour... à suivre !

Mais pourquoi, c'est pas tout ça mais après tout cet énervement qu'est-ce que je vais bien pouvoir... est-ce que je vous raconte ça...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dorian 13561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog