Magazine Coaching

« C’est pas du Luxe ! Logiques, tendances et paradoxes du Luxe d’aujourd’hui » , coécrit par Benoît Héry, Monique Wahlen et Catherine Gosselet.

Par Levidepoches

C’est pas du Luxe !

                                   Il est publié dans la collection l’Œil du Mouton Editions et paraît après le succès de leur dernier livre « les Métropolitains ou la mort de la ménagère de moins de 50 ans ». C'est pas du LuxeAutant dire d’emblée que si cet ouvrage s’adresse au plus grand nombre  il est l’œuvre de spécialistes qui connaissent bien les consommateurs, les clients, les tendances. Benoît Héry est vice-président de G2 Paris et directeur de « La Bergerie », laboratoire d’émergences créatives. Quant à Monique Wahlen elle est directrice du planning stratégique G2 Paris et de l’observatoire « L’Œil du Mouton » et est docteur en Sciences de l’Information et de la Communication. Une nouvelle vision du Luxe…
Avec l’évolution des modes de consommation, les changements de mentalité du consommateur, l’internationalisation des marchés, la définition conventionnelle du Luxe - rare, cher, réservé à une élite, fondé sur du savoir-faire - ne correspond plus à la réalité. Aujourd’hui le Luxe ne s’inscrit plus dans son cadre historique et ses limites ne sont plus clairement identifiées. Le Luxe : un modèle économique de référence…
A partir de plusieurs cas d’école, Benoit Héry et Monique Wahlen proposent une analyse socio-économique du Luxe et une nouvelle grille de lecture de ses codes. Le Luxe devient désormais multi-facettes, à la recherche de nouveaux territoires, avec les évolutions et les paradoxes que ces nouvelles tendances impliquent.
L’ouvrage propose une réflexion en 5 étapes, illustrée d’exemples concrets :
  1. « Quelques cas d’écoles qui donnent à réfléchir » parmi lesquels Martin Margiela, Guerlain, Montblanc, Louis Vuitton, Nespresso en passant par Lacoste, Dior et Hermès…
  2. « Le Luxe : un organisme mouvant en recherche de nouveaux territoires » avec l’accessoire comme nouvelle stratégie de conquête ou encore le mariage a priori contre nature du Luxe et de la distribution…
  3. « Le Luxe, un paradoxe vivant : de la rareté à la consommation de masse » ou le nouveau marketing du Luxe…
  4. « Le Luxe : une galaxie de figures éclectiques »  avec les nouveaux consommateurs du Luxe…
  5. « Le Luxe : un modèle économique de référence », un concept auquel on ne résiste plus…

Comme le disent en conclusion les auteurs : Il n’y a plus de « vrai » Luxe et de « faux » Luxe. C’est un seul et même Luxe, qui existe pour tous mais que chacun consomme à des degrés différents. Revoir notre vision du Luxe, c’est sûr c’est pas du Luxe !

http://www.tendances-capitales.com/art_et_culture/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Levidepoches 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte