Magazine Football

Onzième journée Olympique : Service minimum

Publié le 19 août 2008 par Benjphil

mickael_bougainC'est presque certain, la délégation française fera mieux qu'à Athènes au nombre total de médailles. La 29è s'est installée autour du cou de Mickael Bourgain lors de la vitesse individuel. Mehdi Baala prend la 4è place du 1 500m.
Si les Britanniques en sont à 16 médailles d'or, ils le doivent en grande partie (8) au cyclisme et tout particulièrement au cyclisme sur piste (7). Les grands bretons continuent leur razzia au vélodrome et Chris Hoy n'est plus très loin d'avoir son avenue à Londres avec ses trois médailles d'or (vitesse individuel, Keirin et vitesse par équipes).
Du coup, il faut savoir reconnaître qu'ils sont les plus forts et savoir se satisfaire de l'argent, voire du bronze en cas de doublé des sujets de la Reine. C'est le cas de Mickael Bourgain qui n'a rien pu faire contre Chris Hoy, le laissant s'expliquer poliment avec son compatriote Jason Kenny. Pour la petite miette en bronze que le royaume déniait concéder au reste du monde, Mickael Bourgain a du s'expliquer avec l'Allemand Maximilian Levy. Ouf, il n'a pas fait la mauvaise blague de gagner la première manche pour perdre les deux suivantes. Juste la deuxième pour donner du suspense à une discipline où les Anglais gagnent toujours à la fin.
Une troisième médaille en balance pour la boxe.
Les boxeurs Français sont en pleine bourre avec la garantie d'une troisième médaille grâce à Daouda Sow dans les 60 kg en battant un Chinois et avec un arbitrage qui n'a pas avantagé le local. En effet, lors de la 4è et dernière reprise, l'arbitre Canadien a donné une pénalité au boxeur Chinois alors qu'il menait 6-5. Du coup avec les deux points de la pénalité le Français menait 7-6 et enchaînait deux autres touches pour assurer la qualification (9-6).
Des qualifications en veux-tu, en voilà en athlétisme.
On ne va pas bouder notre plaisir avec les Français en athlétisme qui ne se sont pas trop mal débrouillés aujourd'hui. Bon Mehdi Baala était la bonne côte d'hier, mais n'a terminé que 4è (comme à Sydney) du 1 500m en partant de trop loin. Sinon, sur le 200m femmes, Muriel Hurtis s'est qualifiée pour les demi-finales en 22''89. Ladji Doucouré et Samuel Coco-Viloin passent en demi-finale du 110m haies et Leslie Djhone a remporté sa demi-finale du 400m (44''80) en laissant une très belle impression. Va-t-il perturber Jeremy Wariner et Lashawn Merrit ? Pour cela il faudra battre son record de France qui est de  44''46 et bien même!
Séquence magnéto au handball féminin.
magnetoAprès l'énorme désillusion contre les Chinoises (21-18) en phase de poule, on ne donnait pas chère de la peau de nos petites Françaises en quart de finale du tournoi Olympique de Handball contre les championnes du monde Russes. 16-12 à la mi-temps, l'équipe de France créait le suspense en laissant la Russie revenir à 18-17 après 10 minutes en seconde période. Mais cette équipe de France là défendait mieux, perdait moins de ballons. En plus Valérie Nicolas se mettait à arrêter des tirs Russes (21 arrêts au bout du compte). La Françaises relevaient le défis physique imposé par des Russes plus grandes, plus lourdes. Seule Mariama Signate (7 buts) pouvait pourtant répondre par les mêmes arguments du haut de son mètre 88 pour 80 kg. Cinq dernières minutes haletantes, les filles ne trouvaient plus la faille et malgré une balle de match. La prolongation allait départager les deux équipes (24-24). Une perte de balle de chaque côté, et Isabelle Wendling (37 ans  et 7 mois !) récupérait un ballon perdu pour le premier but de cette prolongation. 27-26 à la mi-temps. Nina Kanto donnait deux buts d'avance à la France (28-26) à l'entrée de la seconde prolongation. Pourtant la messine se relâchait juste derrière et concédait un pénalty et deux minutes dans la foulée. Quelle dramaturgie ! Pertes de balles et contres assassins, la Russie revenait à 28-28 et Stéphanie Cano touchait du bois. Il reste une minute à jouer. Qu'est-ce qu'on fait ? Les équipes n'arrivent pas à se départager. Va pour une deuxième prolongation...
Et la Russie passait devant d'entrée, mais Stéphanie Cano égalisait à 29 partout. 30-30 à la mi-temps de la deuxième prolongation. L'équipe de France manquait deux buts sur contre et les Russes menaient 32-31 à une minute de la fin. Camille Ayglon prenait un tampon, les Russes à une de moins. malgré une perte de balle inimaginable et une seconde expulsion temporaire, les Russes tenaient leur avantage d'un but et sur une dernière action à 4 secondes mal négociée, la sirène retentit et au bout de deux prolongations, l'équipe de France s'inclinait (32-31) dans un match qui reste malgré tout exceptionnel. Les Françaises auront désormais les matches de classement pour les places de 5è à 8è. L'histoire est belle, on préfère les larmes de Valérie Nicolas aux déclarations du coach Olivier Krumbholz qui nous a servi un medley de « magouilles politiques » et de « décisions anti-françaises ». Et la fédération Française de poser une réclamation sur l'arbitrage demandant à rejouer le match, rien que ça. 0,01% de chance de voir une réponse positive.
Le hold-up de jour :
Christine_OhuruoguChristine Ohuruogu est devenue championne Olympique du 400 mètres. Une performance dans la lignée de l'euphorie qui règne dans la délégation Britannique (16 médaille d'or, 33 en tout). Il y a juste un hic, la championne du monde d'Osaka en 2007 a séché trois contrôles anti-dopage entre 2005 et 2006. La fédération Internationale (IAAF) et le comité Olympique Britannique (BOA) étaient d'accord sur une suspension d'un an. Ne reculant devant rien, Christinie Ohuruogu fait appel de la décision et menace de représenter un autre pays (Nigeria) si on ne l'écoute pas. Comment ça ? Laisser partir une sérieuse chance de médaille ? Hors de question, après tout, elle a juste manqué trois contrôles, c'est pas comme si elle avait été convaincue de dopage...

La perf' du jour :

Chris Hoy et son troisième titre Olympique à Pékin y est pour beaucoup dans l'allant Britannique (il est Écossais) au tableau des médailles. Le multi champion du monde (9) et Olympique (4), pose sa patte sur la piste mondial à 32 ans. Sera-t-il encore là pour les Jeux de Londres dans quatre ans ?

La bonne côte :

Les filles du BMX. Anne-Caroline Chausson a tout gagné au VTT mais revient à son premier amour pour tenter de remporter une médaille. Laëtitia Le Corguillé est une valeur sûr de cette discipline, championne d'Europe cette année et du monde en 2006.

Le tableau des médailles :

chris_hoyL'écart se maintient entre la Chine et le USA au nombre des médailles d'or. Les Chinois comptent 43 récompenses ultimes contre 26 pour les boys de l'oncle Sam, soit +17. Pourtant les Américains disposent davantage de médailles au total que les Chinois, 79 contre 76. Les britanniques tiennent la troisième marche du podium avec 16 médailles d'or contre 11 pour ses poursuivants directs que sont l'Australie (4è) et l'Allemagne (5è). Seule la Russie (6è) semble en mesure de venir les coiffer avec 10 médailles d'or pour l'heure avec son incroyable vivier en athlétisme et les handballeuses. Avec 33 médailles pour l'heure, les sujets de la Reine peuvent sereinement envisager de battre le record moderne des Jeux de Los Angeles, soit 37 médailles (le record ultime étant les 146 médailles des Jeux de Londres en 1908). Pas de changement derrière la Corée du sud est 7è, le Japon 8è, l'Italie 9è et l'Ukraine 10è. La France conserve sa 11è place avec ses quatre médailles d'or au bénéfice d'un nombre plus élevés de médailles d'argent que les Hollandais (12è) et les Roumains (13è).
Onzième journée Olympique : Pochette surprise.
Dixième journée Olympique : Et trois de plus !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjphil 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines