Magazine Asie

Birmanie, Nouvel échec pour l'ONU, Gambari ayant quitté le pays bredouille

Publié le 23 août 2008 par Kathy

Comme je vous le disais hier et avant hier, Gambari n'a pas pu rencontrer Aung San Suu Kyi, cette dernière n'ayant pas, de toute évidence, souhaité le rencontrer.
Le télévision d'Etat birmane affirme aujourd'hui que l'opposante birmane Aung San Suu Kyi a refusé de rencontrer l'envoyé spécial de l'ONU en Birmanie, Ibrahim Gambari qui a séjourné six jours en Birmanie.
La télévision a montré deux assistants de M. Gambari attendant en vain l'opposante devant la porte de sa maison, où elle a vécu confinée pendant la majeure partie des dix neuf dernières années.
Des officiels birmans ont également été montrés, parlant à l'aide d'un porte-voix et disant : "M. Gambari veut vous rencontrer".
La junte a dû se féliciter de cet échec, d'autant plus que Than Shwe n'a pas non plus daigné rencontrer Gambari.
Et Selon une dépêche AFP de ce jour,  L'émissaire de l'ONU pour la Birmanie Ibrahim Gambari a quitté le pays bredouille samedi, sans avoir réussi à rencontrer Aung San Suu Kyi, la cheffe de l'opposition assignée à résidence.
Mais ce serait la "dame de Rangoon" qui aurait refusé la rencontre, a fait savoir Gambari à des diplomates, laissant penser que la dirigeante lauréate du Prix Nobel de la paix n'est pas satisfaite des efforts menés l'ONU pour tenter de faire évoluer la junte vers des réformes.
"Gambari a dit que le gouvernement avait autorisé la rencontre avec Daw Aung San Suu Kyi, même chez elle, mais c'est Suu Kyi qui a refusé de le voir", a expliqué un diplomate asiatique à l'Associated Press, sous le couvert de l'anonymat.
Aux diplomates avec lesquels il faisait le point sur son séjour, Gambari a dit ne pas savoir pourquoi la dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) avait annulé la réunion prévue mercredi, n'ayant pas pu communiquer avec elle. En outre, Aung San Suu Kyi a refusé de rencontrer deux autres responsables de l'ONU s'étant rendus chez elle vendredi.
En revanche, l'émissaire onusien a pu rencontrer le Premier ministre de la junte militaire au pouvoir, le général Thein Sein. Ils ont discuté de la libération des prisonniers politiques et du dialogue entre la junte et Aung San Suu Kyi.
Cet échec à rencontrer la grande figure de l'opposition birmane est le dernier écueil rencontré par Gambari, qui n'a pas obtenu grand-chose au cours de ses missions.
Pour Tout savoir sur le déroulement de cette visite lire les messages du 22 et du 21 août.

Cette visite de Gambari montre une fois de plus qu'il n'y a aucun dialogue possible avec la Junte et surtout que L'ONU n'a aucun pouvoir. Aung San Suu Kyi qui a espéré durant des années de l'aide de la communauté Internationale en refusant de rencontrer Gambari vient de montrer à L'ONU qu'elle n'avait plus aucune confiance dans la Communauté internationale.Aung san Suu Kyi a été abandonnée à son sort et elle le sait 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kathy 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte