Magazine Sport

Résultats US OPEN 2008 : Monfils sort Nalbandian

Publié le 31 août 2008 par Kornioteam
Monfils sort Nalbandian

Monfils bat  Nalbandian 6-4, 6-2, 6-2
Del Potro bat Gilles Simon 6-4, 6-7 [4], 6-1, 3-6, 6-3
Rafael Nadal bat Troicki  6/4 6/3 6/0
Andy Murray bat Jürgen Melzer 6-7(5) 4-6 7-6(5) 6-1 6-3
Stanislas Wawrinka bat Flavio Cipolla 5-7 6-7(4) 6-4 6-0 6-4
Nishikori bat Ferrer 6-4 6-4 3-6 2-6 7-5
Fish bat Blake 6/3 6/3 7/6
Querrey bat Karlovic 7/6 7/6 6/2

Prochain tour (8e)  dans la partie haut du tableau
Nadal vs Querrey
Fish vs Monfils
Nishikori vs Del Potro
Wawrinka vs Murray

Gaël Monfils
«Je sais comment jouer les Top 10, donc quand je suis en face d'eux, je suis tranquille, et j'essaie juste de jouer mon jeu. Sur le court, j'aime montrer mes émotions. C'est amusant, j'aime mon sport. Au début du troisième set, j'ai vu qu'il était fatigué, comme s'il avait des crampes. J'étais donc confiant, je me suis dit que je devais le faire courir.»
Rafael Nadal
«Cela fait toujours du bien de gagner en trois sets. Je suis content de la façon dont je l'ai manoeuvré. J'ai été constant de bout en bout. Je joue de mieux en mieux. J'ai surtout mieux servi aujourd'hui. Ces derniers jours, j'avais de meilleures sensations à l'entraînement. Cela m'a procuré plus de confiance en match. Mais je dois maintenant élever encore mon niveau si je veux aller plus loin.
A propose de son prochain adversaire : « Il n'était pas encore le joueur qu'il est aujourd'hui quand je l'ai joué. Il a un gros service, un beau potentiel. Cela va être un match difficile

Sam Querrey
«C'est une grande joie d'atteindre mon premier 8e de finale en Grand Chelem, surtout à l'US Open, le tournoi que j'aurais choisi si j'avais pu. C'est amusant de jouer ici. Ca m'a fait un choc d'avoir toute la foule derrière moi. J'attends le prochain match (contre Nadal) avec impatience. En début d'année, je voulais gagner un tournoi et entrer dans le Top 30. Et j'ai gagné à Las Vegas et atteint la 38e place en mai. Maintenant, je veux terminer parmi les 32 meilleurs, j'adorerais être tête de série pour l'Open d'Australie. C'était la quatrième fois que je jouais contre Karlovic. Contre ce genre d'adversaire, vous êtes en danger sur chaque point, surtout quand il sert. Vous n'avez pas beaucoup de chances, donc si vous faites une faute sur un second service ou un coup droit facile, vous sentez la pression monter. Il faut donc être très concentré.»

Andy Murray  
«J'ai travaillé dur et j'ai pensé que je pouvais revenir, quand j'étais mené deux sets à rien. Lui a très bien joué, comme cela arrive parfois. Il a beaucoup de talent. Il a déjà causé des problèmes à des joueurs bien classés par le passé. Il est dur à jouer, je n'étais donc pas surpris. Il est difficile de se régler quand un joueur prend toutes les balles au sommet du rebond, vient au filet. Contre Gasquet , j'ai toujours pensé que je pouvais revenir. Alors que Melzer jouait tellement bien que je pensais qu'il serait très dur de revenir dans la partie. Je suis content de mon jeu, je dois juste progresser en retour. Je ne commets pas trop de fautes directes, je me déplace assez bien

Kei Nishikori
 «Je suis très heureux. C'est la seule chose que je peux dire maintenant. Je ne pouvais pas abandonner au cinquième set. Il s'est mis à très bien jouer lors des troisième et quatrième manches. Moi, je commençais à être fatigué, avec des débuts de crampes. Mais pour tenir, je me suis alors dit à moi-même : "Tu joues David (Ferrer), le n°4 mondial, et tu es au cinquième set contre lui". J'étais heureux d'être là, je devais penser positif pour continuer à me battre. J'ai abordé le match en étant confiant car il y a quelques mois j'avais joué contre Rafael Nadal, et je lui avais pris un set. J'étais très excité. Mais je devais aussi m'accrocher car encore une fois j'étais très fatigué. Le public m'a beaucoup aidé, encouragé. Et je crois que c'est d'ailleurs la chose la plus importante à retenir. Quand je suis venu vivre aux Etats-Unis il y a cinq ans, je ne parlais pas l'anglais, j'étais effrayé, j'avais seulement deux amis avec moi. Mais à présent tout va mieux pour moi. Je n'ai jamais pensé un jour pouvoir réussir tout ça. Je ne peux plus bouger mais je suis très fier».

David Ferrer
 «Pour moi, ce n'est pas une surprise. C'est un très bon joueur vous savez. Un jeune joueur qui joue très bien et sert aussi très bien. Je me suis battu aujourd'hui mais il  a été meilleur que moi. C'est tout. J'ai pourtant assez bien joué tout au long du match mais il a su mieux négocier les points importants. Peut-être aussi que je n'ai pas assez bien servi au cinquième set. Mais bon, c'est le jeu. De toute façon, je suis certain qu'il deviendra bientôt un très grand joueur

Juan Martin Del Potro
 «Je me sens juste fatigué. Je n'ai pas vraiment grand chose à dire, si ce n'est peut-être que je ne peux plus bouger».

Gilles Simon
 «Quitte à perdre, mieux vaut perdre de cette façon. On peut difficilement jouer mieux que ce qu'il n'a fait. Il est excellent du fond du court. Il prend tous les risques et envoie de droite à gauche. Je suis sa 22e victime mais il en a chié...»


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kornioteam 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte