Magazine Cuisine

Ferme du Chamont - quel accueil!

Par Altervino
Quel formidable accueil pour le Schnaeckele à la ferme du Chamont! Catherine aura passée 6 heures avec nous ce dimanche pour nous faire partager sa passion pour son métier.
Catherine Winterhalter se lance en 2001 dans l'élevage d'agneaux en bio après une formation Polyculture élevage au CFPPA de Rouffach en 1999-2000. Elle a un cheptel de 180 agneaux, brebis du limousin. Elle n'hésite pas à leur donner un mélange de céréales complété par une mixture d'huiles essentielles (clou de girofle, cannelle, thym) pour renforcer leur défense immunitaire. Les moutons vivent à l'air libre dans les prés pour la majeure partie de leur vie. Elle écoule sa production sous forme d'AMAP, mais également une fois par semaine au marché de Sélestat.
La journée commença pour nous à 11h par une séance royale de découpe et de dessosage. Catherine nous initia dans les moindres détails à l'art de découper un agneau entier: gigots, épaules, selle, navarin, collier, côtes (1ères, 2ndes et découvertes), rognons, foie, coeur et même les testicules! Quelle maîtrise dans l'art de manier les couteaux et suivre les lignes de découpe "mentales" au centimètre près.
L'appétit pointant sérieusement le bout de son nez, un feu de bois fut allumé et s'ouvrit un grand barbecue de morceaux choisis (gigot, épaule, selle...). On n'est pas prêt d'oublier le fondant de la viande simplement grillée aux braises et la délicatesse du goût des brochettes de testicule et de foie. Avec de la viande bio de cette qualité, pas besoin de fioritures. La viande au goût et l'odeur exceptionnels se suffit à elle-même.
Et au lieu de rêvasser à notre délicieux festin en se prélassant dans les champs, la curiosité étant trop forte, nous nous sommes précipités pour apprendre à faire des saucisses maison. Exercice on ne peut plus périlleux: gare aux explosions de chair quand les boyaux lâchent!
Et pour finir en beauté cette journée mémorable de partage et de "lever de pied", nous avons gambadé dans les prairies pour aller à la rencontre des moutons in situ. Le tout sous une lumière divine et des paysages enchanteresses.
Merci Catherine pour nous avoir fait partager ta passion sans limite, tes savoir-faire et ton savoir-vivre slow. On revient sur Strasbourg avec la tête pleine d'oxygène, de bleu, de vert et la panse remplie de "bon, propre et juste".



Toutes les photos de cette sortie ici
AMAP Les agneaux du Chamont
Catherine et Bernard WINTERHALTER
68160 Sainte Croix aux Mines

Gilleshttp://feeds.feedburner.com/schnaeckele

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Altervino 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine