Magazine Côté Femmes

L'école "nouvelle génération"

Publié le 02 septembre 2008 par Gabrielle Lamotte
Dans son discours devant la presse aujourd'hui, Xavier Darcos a présenté les lignes de force de l'année scolaire. L'école nouvelle génération constitue le fil directeur de ses propos.Ecole nouvelle génération ? c'est une école qui va puiser ses principes aux sources mêmes du projet républicain, et non dans les habitudes ou les travers accumulés au cours de son histoire récente. C'est une école qui comprend et anticipe les besoins de la société plutôt qu'elle ne contraint la société à se plier à ses propres exigences. C'est une école qui recherche en permanence, autour d'elle, ce qui se fait de mieux pour l'offrir à ses élèves. C'est une école qui ne cesse jamais de croire qu'elle est la plus grande richesse de ceux qu'elle instruit et qui n'ont souvent pour seul bagage que leur ambition et leur envie de travailler pour la réaliser. C'est une école qui, forte de ces objectifs, vise à retrouver le consensus avec les familles qui est au fondement du pacte républicain. Il développe ensuite ce qu'il définit comme un école plus juste:-une école que les familles sont libres de choisir: droit de pouvoir choisir l'établissement scolaire qui semble le mieux adapté aux contraintes de sa vie quotidienne et à l'ambition que l'on forme pour son enfant, sans se trouver enfermé par une carte scolaire conçue pour la France des années 1960 ;- le droit pour chaque enfant handicapé d'être scolarisé: l'APF et la FNASEPH veillent! (voir ici (http://www.viescolaire.org/welcome/index.php?option=com_content task=view id=890 Itemid=29));- une école pour les orphelins de 16 heures qui intègre l'articulation entre le temps de l'école et le temps des familles : à travers l'accompagnement éducatif; - une école élémentaire qui accueille les élèves les jours de grève: avec cette phrase au goût de revanche: Les familles pourront d'ailleurs exercer très prochainement ce nouveau droit, la première grève de l'année ayant d'ores et déjà été annoncée pour le 7 octobre prochain ; - un lycée à réformer: lycée dont l'organisation, l'inspiration, ne correspond en rien aux publics qui le fréquentent ;Le ministre poursuit en rappelant que l'Education nationale poursuivra en 2009 son effort de réduction de l'emploi public en ne renouvelant pas environ 13 500 départs en retraite , qu'il considère comme une conséquence et non la raison d'être des réformes qu'il expose. Le discours du 28 août: http://www.education.gouv.fr/cid22272/rentree-scolaire-2008-discours-de-xavier-darcos.html (http://www.education.gouv.fr/cid22272/rentree-scolaire-2008-discours-de-xavier-darcos.html)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gabrielle Lamotte 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte