Magazine Cuisine

Restaurant le Punjab à Bordeaux

Par Eric Bernardin

DSCF1060

Après avoir mangé espagnol le mercredi, voilà que nous avons mangé indien le vendredi. Avant de repartir vers Grenoble, mon collègue d'un été voulait découvrir la cuisine locale ;o) Il avait repéré ce restau lors d'une virée précédente à Bordeaux et voulait absolument m'y emmener. N'étant pas trop habitué à la topographie bordelaise, il a eu un peu de mal à se repérer; mais bon, en fin de compte, nous sommes arrivés à bon port...

DSCF1061

Tout en sirotant un cocktail maison (sans alcool), nous avons parcouru l'immense menu qui fait plus penser à un volume de l'encyclopédie du XXème siècle qu'à une carte de restaurant. Des pages et des pages de plats aux noms plus exotiques les uns que les autres. Le choix des vins est par contre beaucoup plus limité: juste une petite page avec un choix un peu tristounet. Je choisis finalement un rosé de Tavel dont la puissance devrait pouvoir supporter la cuisine épicée.

DSCF1064

Nous avons commande un plat de brochettes variées Tandoori. Il y a des saucisses, du poulet, de l'agneau ... et même du saumon! Ca fait un peu bizarre quand on ne s'y attend pas : on commence à se demander quelle est cette viande étrange qui a le goût de poisson... Pour accompagner les brochettes, il y a un présentoir de trois sauces:

 

DSCF1069

Devant vous une sauce à la banane, sucrée et pas trop épicée (pas trop accroché..), à gauche une sauce beaucoup plus forte (ma préférée) et au fond une sauce yaourth/menthe (bonne, mais pas top avec les brochettes, je trouve. Par contre, avec les crudités du plateau, très bien!). Sinon, les différentes viandes étaient vraiment très bonnes, avec une mention spéciale pour la saucisse, excellente!

DSCF1070

Evidemment, pas de pain servi, mais des naans. Ca change et c'est très sympa. Celui-ci est au fromage (inidentifiable...)

DSCF1071

Sur les conseils de Fabien, j'ai pris un agneau byriani. Ce plat est juste pour une personne, alors qu'il y en a décemment pour deux. Le plat précédent étant déjà fort copieux, je n'arriverai pas à finir totalement le plat, et ne prendrai pas de dessert. Que dire si ce n'est que c'est très bon. L'agneau est très tendre, le riz bien parfumé et plein de surprises: amandes, oignons, raisins et autres fruits secs. Je ne l'ai pas encore dit, mais le Tavel assure bien. La bouteille sera bu assez rapidement, car les épices, ça donne soif ;o) Si bien qu'on terminera à l'eau...

DSCF1077

Au final, il y en aura en tout pour 35 euros par personne, vin compris. Rien à redire. On repart rassasié en ayant passé un bon moment. L'expérience est intéressante, même si je ne pense pas retourner de sitôt dans un restaurant indien. C'est agréable, mais loin de m'émerveiller ou de m'émouvoir. Mais bon, tous mes amis me le diront : je suis difficile ;o)

_____________________

Le Punjab, 39 rue Saint-Rémi, 33000 Bordeaux



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bordeaux : "Primeurs" 2007 (8)

    Cette dégustation ne manque pas d'intéret, avec comme toujours des oppositions de styles, entre les propriétés, restées classiques dans leur conception du vin,... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : "Primeurs" 2007 (9)

    La diversité Saint Emilionnaise est bien au rendez-vous, avec toute sa palette dans le choix des maturités, des élevages plus ou moins appuyés ; mais dans... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : " Primeurs " 2007 (11 )

    L’appellation a produit des vins, assez homogènes, assez pleins, que je situe, néanmoins, à un degré moindre que 2006.Mais on ne peut que constater, pour les... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : " Primeurs" (12)

    Voici la fin des commentaires de cette dégustation faite dans le cadre de l’Union des Grands Crus, j’ai ajouté celui de Vray Croix de Gay. Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : " Primeurs" 2007 (16)

    Cette dégustation est assez plaisante, pas de vins, trop durs ou trop marqués par des saveurs végétales, les milieux de bouche manquent globalement de volume... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Restaurant "Le Kong" à Paris

    Lundi soir, pour mon anniversaire, Cher et Tendre m'a invité au restaurant. Il avait soigneusement préparé la soirée. Il voulait me surprendre par le cadre... Lire la suite

    Par  Petite_pie_bavarde
    CUISINE, RECETTES
  • Bordeaux : " Primeurs 2007 " (23)

    La richesse des vins est bonne, mais pas superlative comme en 2003, ce qui donne des profils plus équilibrés, avec une bonne fraîcheur, et des constructions plu... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine