Magazine Enfants

Desperate House Boy - Episode 6

Par Cyrilboyer


Je commence tout juste à m'initier à la sociologie des parcs publics et aires de jeu. C'est assez intéressant. Comme dans une entreprise, sur une plage ou au supermarché, il faut respecter tout un tas de règles implicites que vos congénères vous apprennent au fur et à mesure, à coups de regards désapprobateurs et de sourires convenus :
Lorsque vous arrivez, il faut trouver un bon emplacement pour la poussette. Près d'un banc propre, à l'ombre, pas juste à côté d'une autre poussette, le plus loin possible des hurleurs (enfants ou parents, les deux vont souvent de paire), avec une vue sur l'ensemble des endroits où votre rejeton est susceptible de jouer. Je n'ai pas encore repéré si, comme dans les autobus, les campings ou les églises, les habitués avaient leur place tacitement attitrée.
Ensuite, il faut trouver une activité à la fois suffisamment fatigante, intéressante, pas trop salissante, aux risques de bobos relativement faibles. Evidemment, il faut faire des compromis. Surtout si un papy monopolise les 2 seules balançoires pour bébé depuis vingt minutes.
Après, arrive le meilleur moment : une heure tranquille à lire le bouquin qu'on a acheté en prévision de l'accouchement de sa femme et qu'on n'a toujours pas réussi à finir ? Non, ce ne sera pas encore pour cette fois. Il s'agit plutôt de prévenir et gérer les conflits. Sans vous immiscer dans les principes éducatifs des autres parents.

  • Un enfant plus grand que le vôtre s'approche de lui et lui prend son seau :
  1. Vous reprenez le seau de force et déclenchez des hurlements qui font se retourner toutes les mères de famille à 200 mètres à la ronde, espèce de voleur de seau !
  2. Vous donnez un billet de 5 € à sa maman en lui suggérant qu'elle lui achète ses propres jouets.
  3. Vous avez attaché tous les jouets de votre enfant avec un élastique relié à son poignet.
  4. De toute façon, ma chérie, il était nul ce seau, tiens joue plutôt avec le caillou tout rond, là.
  • Un autre enfant jette des cailloux sur le vôtre :
  1. Vous donnez la fessée à l'autre gamin bien décidé à faire de même avec sa mère si elle se pointe. Ou a courir bien vite si c'est son père et qu'il est plus musclé que vous (ce qui est malheureusement probable).
  2. Vous encouragez votre enfant à faire usage de ses toutes nouvelles incisives, affutées comme des lames de rasoir.
  3. Vous vous félicitez d'avoir inscrit votre bébé aux cours de baby-kick-boxing et de lui avoir laissé poussé les ongles depuis 3 semaines.
  4. Il est temps que votre fille se rende compte que tous les garçons ne sont pas forcément animés de bonnes intentions.
  • Votre enfant prend une grande poignée de graviers et la fourre dans sa bouche, puis vous regarde fixement, avec un large sourire :
  1. Vous empoignez votre enfant par les chevilles et le secouez vigoureusement.
  2. A partir de demain, vous doublez la dose du biberon de 4 h.
  3. Vous demandez à un garde si les cailloux sont bien stérilisés toutes semaines.
  4. Vous attendez qu'il les recrache, en vous disant qu'il n'a peut-être pas pris un des mégots de cigarettes qui traînent dans le coin.
  • Votre enfant se dirige droit vers le marmot le plus sale du bac à sable, oui, celui qui a une grosse stalactite en formation en bas de la narine gauche, et entreprend de lui faire un gros câlin :
  1. Vous attrapez votre bébé par les bras pour la déposer sur la balançoire qui, ô chance, vient de se libérer. Ou sur l'hippopotame en bois. Ou sur la pelouse.
  2. Dans une vingtaine d'années (comment ça une quinzaine ?!) le phénomène risque malheureusement de se reproduire, alors autant s'habituer dès à présent.
  3. Vous avez gardé dans votre sac le jouet fétiche, le ballon vert et blanc, que vous lancez distraitement dans la direction opposée.
  4. Pour forger son système immunitaire, on estime qu'une quarantaine d'infections sont nécessaires. Autant prendre de l'avance.

Résultats :
Si vous avez un maximum de ...

  1. Vous optez pour la manière forte. Efficace à court terme, mais commencez tout de même à étudier les autres méthodes.
  2. Vous êtes philosophe. Efficace en théorie, mais commencez tout de même à étudier les autres méthodes.
  3. Vous faites preuves de prévoyance. Efficace si vous pouvez anticiper tout ce qui peut passer par la tête d'un enfant en bas âge. Commencez tout de même à étudier les autres méthodes.
  4. Vous êtes fataliste. Vous avez certainement déjà pratiqué chacune des autres méthodes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bad boy

    Aux dernières vacances, séjour entre filles à Bruxelles. Trois jours de conversations quasiment non stop, quasiment jour et nuit. Lire la suite

    Par  Louloute01
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Desperate House Boy - Episode 1

    Iron man, c'est pas ça ?Voilà, les vacances sont terminées, et même si c'est avec ma patronne pour 6 mois que je suis parti en congés, je dois tout de même... Lire la suite

    Par  Cyrilboyer
    HUMOUR, INSOLITE
  • Desperate toujours tu m'intéresses...

    Lire la suite

    Par  Chris54
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Docteur house …

    Généralement les couvertures de programmes télé sont chiantes. Mais celle-ci n'est pas sans une certaine ironie. Lorsque j'ai vu cette photo du Dr House, série ... Lire la suite

    Par  Lordsinclair
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Desperate cars

    Desperate cars

    On avait vu plus jovial, en guise de voitures Transformers. Cette pub est plutôt tristounette et neurasthénique. Lire la suite

    Par  Didier Vincent
    INSOLITE, VIDÉOS INSOLITES
  • Desperate Housewives IV

    Desperate Housewives

    De nouveaux "renforts" masculins viendront épauler Mike, Carlos, Tom & Cie dans la quatrième saison des "Desperate Housewives". Il s’agit de Gary... Lire la suite

    Par  Tom
    CINÉMA, CULTURE
  • Rucksac House

    Génial ou délirant, voici le projet artistique “Rucksack House“, comprenez “maison sac à dos”. Il s’agit d’un énorme cube à accrocher à la façade d’un immeuble... Lire la suite

    Par  Fabien
    A CLASSER

A propos de l’auteur


Cyrilboyer 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte