Magazine

La Ménagerie du Jardin des Plantes (Paris)

Publié le 02 septembre 2008 par Tequila

Panthère des Neiges
Entre deux musées parisiens, nous faisons un p'tit tour par la Ménagerie du Jardin des Plantes, histoire que les enfants (et les grands, aussi...) se changent les idées des squelettes ;) (et ça fonctionne !)
Léopard
Moi qui ait l'habitude de "grands" parc zoologiques, je reste quand même un peu perplexe devant la taille des enclos et des cages... un soigneur a beau expliquer qu'ils n'ont que des animaux dimensionnés à l'espace dont ils disposent, je suis sceptique. Tenez, les chevaux de Przewalski, 3 juments et leurs foals dans un parc (sans herbe) de quelques centaines de mètres carrés, ça me paraît quand même super juste.
Mara (Lièvre de Patagonie)
Ce qui me frappe le plus, je crois, ce sont les orang-outangs: entre leur cage dans cette ménagerie et les dimensions pharaoniques des espaces dont ils disposent dans d'autres zoos... Prenez Amnéville, par exemple, ils sont logés sur un hectare (mi-intérieur, mi-extérieur), soit grosso-modo la dimension d'un terrain de football. Ceci dit, je comprends bien qu'en plein Paris, la problèmatique n'est pas la même. Et si la matriarche vit là depuis 1979 (si mes souvenirs sont bons), et se reproduit, c'est sans doute qu'elle n'y est pas si malheureuse. Mais quand même.
Bref, j'adhère beaucoup plus à la présence d'autres hôtes, comme les Pandas Roux, ou encore le vivarium ("la Salle des Crocodiles"), qui, là encore, charme par sa désuétude avec ses vitrines en bois que l'on imagine presque ouvrir aussi facilement qu'une fenêtre...
Panda Roux
Caïman

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tequila 243 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte