Magazine Cinéma

Adam, c'est toi mon fils ?

Par Corentino

Adam c’est toi mon fils ?

zohan !

zohan !

Yes mom and I want to cut and style hair.

“You don’t mess vvith the Zohan” traduit en “Rien que pour vos cheveux”. A ce niveau de consternation, seules deux hypothèses s’agitent à mes yeux :

  1. Le traducteur a eu du rab’ de chromosome à la cantine.
  2. Le stagiaire de la boite de traduction passe un peu trop de temps dans le placard à fumer des joints.
  3. Les commerciaux de chez Sony Picture ont menti en marquant qu’ils parlaient couramment Anglais et 1 et 2.

Enfin, passons, on s’en fout, tout cela est du passé. La page est tournée.
Adam (Zohan) est le meilleur soldat de l’armée //TODO ; entourer la bonne réponse : Israélienne, Palestinienne et son statut de machine de guerre fait de lui une légende vivante. Entre deux guerres des tranchées, il apprécie les femmes, l’alcool et le poisson grillé, le tout accompagné de Houmous. Après une opération spéciale un tantinet mouvementée, il part aux USA pour devenir coiffeur. Mais avant de pouvoir toucher le cuir chevelu de Paris Hilton, il est contraint de coiffer clandestinement des femmes dans un petit salon de la banlieue NeW Yokaise.
Bien bien bien.
Voila voila.
tout ça tout ça machin machin

J’ai vu rien que pour vos cheveux (you Don’t mess vvith the Zoahn)en streaming sur youtube en regardant par dessus l’épaule d’un mec dans un vol paris-Saïgon, car j’avais envie de manger des sushis hier soir. Le vol s’est bien passé sauf qu’ils ont servi des sushis pendant le vol.

Avant le début du film, je m’a dit que j’allais avoir droit à une grosse production américaine commandée par la CIA herself pour que tous les bons Américains sachent qui sont les méchants et qui sont les gentils. Ça me faisait un peu penser au cours d’histoire géographique qui a eu lieu le 12 septembre 2001. Et puis après une grosse dizaine de minutes, je me suis dit que non, en fait, ils avaient fait un truc un peu décalé, genre j’en ai rien à foutre qu’on plastique ma villa hollywodienne sous prétexte que j’ai fait un jeu de mot sur un sujet aussi sensible. Et puis une fois le générique de fin, j’étais presque persuadé que ce film était correct et méritait une critique dans ce blog. [NDLR, il s'agit en fait d'une commande d'un éminent homme d'affaire du KATAR, je ne sais pas qui est-ce qu’il compte influencé, moi je m'en fous, j'écris et j'encaisse]

Petite pause bande annonce du film Rien que pour vos cheveux !

Mais le fait est qu’après quelques jours d’intense fermentation et torréfaction, je pense maintenant qu’il s’agit bien d’une commande, et que la propagande commence lorsque notre ingénu de coiffeur débarque sur le sol sacré des états d’Amérique du Nord. Le début du film, n’est là que pour vous endormir et vous placer dans un état subcomatique afin de faciliter l’accès à votre inconscient et la fin n’en est que plus insipide.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corentino 95 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte