Magazine Cinéma

Mirrors: vous ne vous regarderai plus de la même façon

Par Cinecomics
Mirrors la critique

Et si les mirroirs étaient plus que votre reflet?

Vendredi 5 Septembre, avant première du nouveau film d'épouvante d'Alexandre Aja. Le réalisateur Français récidive après la Colline à des yeux.
Autant sont précédent film était réellement dérangeant et malsain, que Mirrors réussit quant à lui le difficile pari de mêler enquête policière et paranormal et ça marche !
On prend les vieux ingrédients d'autre fois et on recommence !
Mirrors, afficheDate de sortie : 10 Septembre 2008
Réalisé par Alexandre Aja
Avec Kiefer Sutherland, Paula Patton, Cameron Boyce Plus...
Film américain. Genre : Thriller, Epouvante-horreur
Durée : 1h 51min.
Année de production : 2008
Remake de Into the mirror
Distribué par Twentieth Century Fox France
Mirrors, c'est l'histoire d'un ancien flic traumatisé depuis sa dernière affaire, forcé de démissionner de son travail après un accident ayant couté la vie de son associé, le faisant sombrer peu à peu dans l'acool.
Fraichement reconverti, il travaille à présent comme veilleur de nuit dans un ancien grand magasin brûlé et abandonné.
Mais dans cet immeuble carbonisé et avalé par les flammes, des miroirs étrangement impeccables attirent l'attention de Kiefer Sutherland: il y voit des choses dans les reflets qui n'existent pas dans la réalité.
La réalisation impeccable d'Alexandre Aja jouant sur chaque reflet, tient clairement en haleine le spectateur redoutant à chaque minute une apparition terrifiante.
Contraint de devoir répondre aux exigences des miroirs, Kiefer Sutherland même son enquête. Le temps semble lui manquer...
Les scènes gores restent tout de même à la limite du regardable, confrontant les spectateurs à un choix cornélien: je ferme les yeux ou je regarde?
La crédibilité de chaque personnage à l'écran et la VF sont à la hauteur d'un film du genre.
Bien que le film soit loin d'être parfait (quelques longueurs qui ne m'auront pas vraiment dérangée, un effet spécial légèrement au rabais, un scénario chaotique pour l'aboutissement de l'enquête....) le réalisateur s'attire réellement tous les mérites et le cliff de fin nous montre qu'enfin un Blockbuster peut finir en beauté.
Ma note: note8,5

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinecomics 37143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines