Magazine Cuisine

Caviar d’aubergine tout simple mais terriblement parfumé

Par Nolwenn
  • Caviar d’aubergine tout simple mais terriblement parfumé
  • Caviar d’aubergine tout simple mais terriblement parfumé

Dites-moi, vos compagnons/compagnes/épouses/mari (rayez les mentions inutiles) vous préparent-ils de temps en temps un ptit plat avec amûûûûr ? Le mien aime cuisiner, et se débrouille vraiment bien… si seulement il prenait confiance en ses capacités au lieu de sans cesse dire “oh non, chais pas faire!”.

Lorsque nous avons fait les tempura de légumes récemment, nous avions acheté une aubergine pour lui faire sa fête dans un bain de friture… mais au vue de tous les légumes déjà coupés, elle est restée de côté (la pauuuuvre). A savoir que… nous n’aimons que très peu l’aubergine ici ! Gloups. Alors que faire ? Ca me faisait terriblement mal au coeur de la mettre à la poubelle… C’est alors qu’Hubby s’est mis en tête d’en faire un caviar.

Le fait que l’ail cuise à l’intérieur de l’aubergine apporte sans doute ce parfum si délicat.

J’ai dévoré ce caviar, simplement tartiné sur du très bon pain, avec quelques fines tranches de fromage de chèvre et saupoudré de ciboulette fraîchement ciselée… hmmm délicieux !

Ingrédients:

  • 1 aubergine
  • 2 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • Sel & Poivre du moulin
  • Piment de Cayenne

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).

Coupez l’aubergine en deux dans le sens de la longueur.

Epluchez l’ail, dégermez et coupez la en rondelles assez épaisses.

Faites quelques incisions en prenant soin de pas les faire trop profonde (la peau ne doit pas être percée). Fourrez l’aubergine avec les rondelles d’ail.

Assaisonnez légèrement avec le sel, le poivre et le piment puis versez un filet d’huile d’olive sur chaque moitié d’aubergine.

Emballez-les chacune dans un morceau d’aluminium, façon papillotte. Puis enfournez pour une soixantaine de minutes.

Sortez la plaque du four et laissez tiédir plusieurs minutes afin de ne pas vous brûler.

Ensuite, ouvrez les papillottes et enlevez la chair de l’aubergine de la peau.

Réservez-la puis mixez-la finement (sans oublier les gousses d’ail).

Goûtez et réctifiez éventuellement l’assaisonnement.

Vous pouvez le déguster tiède, ou le mettre au réfrigérateur. Il se garde parfaitement plusieurs jours au frais, dans une boîte hermétique ou bien dans un bol et protégé avec du film alimentaire.

Comme je vous le disais, sur une tranche de pain (pourquoi pas légèrement grillée) c’est tout simplement délicieux. Mais avec en plus du fromage de chèvre en fine tranche, un peu de ciboulette fraîchement ciselée, le tout parsemé de tagarashi (mélange d’épices japonais, que vous pouvez aisément remplacer par du piment de Cayenne, d’Espelette ou autre de votre choix)… c’est encore mieux !

Si seulement ça pouvait faire revenir un peu le Soleil……

Articles connexes

  • Ma première ratatouille

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nolwenn 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine