Magazine Culture

Four Rooms

Publié le 07 septembre 2008 par Numfar
Four Rooms

Four Rooms (1995) est un film à sketches ou à épisodes, et comme la majorité de ce genre de films, est très inégal, voir carrément médiocre (par ex. New York Stories de Martin Scorsese, Francis Ford Coppola et Woody Allen).

Le fil rouge : Ted le groom (bellboy ou bellhop en VO) qui se retrouve chaque fois dans des situations étranges provoqués par les résidents.

Quatre chambres, quatre courts métrages écrit et réalisés par quatre réalisateur/trices de talent, mais pour moi seul le troisième, réalisé par Robert Rodriguez vaut vraiment la peine avec un Antonio Banderas hilarant.


"Honeymoon Suite : The Missing Ingredient"

Réalisateur :
Allison Anders

Scénariste :
Allison Anders

CAST :
Tim Roth (Ted)
Sammi Davis (Jezebel)
Valeria Golino (Athena)
Madonna (Elspeth)
Ione Skye (Eva)
Alicia Witt (Kiva)
Lili Taylor (Raven)
Marisa Tomei (Margaret)
Amanda De Cadenet (Diana)

Histoire :
Dans la suite nuptiale, une convention de sorcières se réunit pour invoquer leur déesse, mais pour cela il leur manque un ingrédient : du sperme.
Heureusement Ted n'est pas loin.

Analyse :
Un ensemble d'actrices sexy pour une histoire qui ne va pas très loin.
Le moins bon épisode du film.

"Room 404 : The Wrong Man"

Réalisateur :
Alexandre Rockwell

Scénariste :
Alexandre Rockwell

CAST :
Tim Roth (Ted)
David Proval (Siegfried)
Jennifer Beals (Angela)

Histoire :
Ted se retrouve au beau milieu d'un jeu érotique mis en scène par un couple marié, mais se fait bientôt accuser d'avoir réellement couché avec Angela.

Analyse :
Peu intéressant.
Pour Jennifer Beals (The L Word) à la rigueur.


"Room 309 : The Misbehavers"

Réalisateur :
Robert Rodriguez

Scénariste :
Robert Rodriguez

CAST :
Tim Roth (Ted)
Antonio Banderas (L'homme)
Tamlyn Tomita (La femme)
Danny Verduzco (Juancho)
Lanna McKissack (Sarah)
Patricia Vonn Rodriguez (le cadavre)
Salma Hayek (la danseuse à la télé---non créditée)

Histoire :
Un homme et sa femme, désirant partir s'amuser en ville, demandent à Ted de surveiller leurs enfants, qui vont, un peu malgré eux, déclencher un véritable apocalypse dans la chambre.

Analyse :
HILARANT!!!
l'épisode à voir absolument, je me demande d'ailleurs si ce n'est pas cet épisode qui a donné à Rodriguez l'envie de faire Spy Kids ensuite.
Antonio Banderas est fabuleux, comme les deux enfants qui jouent à la perfection.
Sublime danse hautement érotique par une Salma Hayek non créditée.

"Penthouse : The Man From Hollywood"

Réalisateur :
Quentin Tarantino

Scénariste :
Quentin Tarentino

CAST :
Tim Roth (Ted)
Jennifer Beals (Angela)
Quentin Tarantino (Chester Rush)
Bruce Willis (Leo---non crédité)
Paul Calderon (Norman)

Histoire :
Ted se retrouve invité chez un célèbre réalisateur Hollywoodien, Chester Rush, mais sous des dehors sympathiques, Rush va proposer à Ted de participer à un jeu plutôt étrange.


Analyse :
Un film plutôt décevant, même si on retrouve beaucoup de liens avec l'univers de Tarantino (les cigarettes Red Apple, les pieds nus, les belles voitures, les discussions bizarres qui n'en finissent pas), et que la fin est surprenante, on reste malgré tout avec la désagréable impression de n'avoir rien vu de vraiment exceptionnel.


© Pascal Schlaefli

Retrouvez ce texte sur http://www.chronikoscope.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine