Magazine Politique

Jean Louis Destans devant la section socialiste

Publié le 09 septembre 2008 par Gezale
Notre photo : Jean Louis Destans en compagnie de Christian Renoncourt et Michel Doucet (photo JCH).
La section socialiste de Louviers a reçu avec plaisir la visite de Jean Louis Destans, président du conseil général de l'Eure et candidat aux élections sénatoriales. Il avait tout d'abord invité les délégués appelés à voter le 21 septembre prochain à Evreux à le rencontrer dans la salle du conseil municipal. Notre petit doigt nous dit que des amis du candidat PRG auraient mieux fait de se taire mais l'envie était trop forte de vouloir régler des comptes après les élections locales récentes. Il en fallait plus, évidemment, pour ébranler la volonté de celui qui a des chances sérieuses de gagner le Palais du Luxembourg.
Christian Renoncourt, secrétaire de la section, s'est félicité de la présence de Jean Louis Destans. Il est bon que des responsables départementaux, pas toujours au fait des événements locaux et surtout du contexte, mesurent sur le terrain les raisons de tel ou tel choix et les objectifs que s'assignent les militants de base.
Alors que la plupart des observateurs annonçaient une Bérésina pour la liste autonome municipale comprenant des socialistes, des communistes, des sans parti, celle-ci a réalisé près de 20 % des suffrages tant au premier qu'au second tour. Aux cantonales, j'ai réalisé un second tour très honorable. Il y a là un électorat solide qui a exprimé des convictions non moins solides. C'est une excellente base de départ pour construire un mouvement puissant. Les socialistes lovériens sont donc dans une phase positive de reconstruction.
Nul n'ignore, par ailleurs, que des cantonales et des législatives se profilent à l'horizon. Nul n'ignore que la candidature de Franck Martin aux dernières législatives fut pour lui un échec cuisant puisqu'il fit moins de 5 % des suffrages. Les élections sénatoriales devraient être une nouvelle occasion de situer à quelle hauteur se trouve (chez les grands électeurs) au niveau départemental le représentant « du courant de pensée » qu'il incarne.
Il a, d'autre part, manifesté le souhait de tenter de « prendre » à Leslie Cléret le canton nord de Louviers. D'ici à trois ans, de l'eau coulera sous les ponts de Louviers et bien des événements se seront produits qui permettront de jauger les chances des uns et des autres. Jean Louis Destans souhaite — c'est son rôle — que la gauche triomphe. Avant, auront eu lieu les élections régionales avec son lot de discussions pour réaliser une liste d'Union de la gauche…
Prenons les problèmes dans l'ordre : il faut, d'abord, pour les socialistes, s'inquiéter de l'avenir du PS qui se cherche un ou une leader et un programme de propositions (et d'opposition) susceptible d'entraîner les Français. Nous saurons le 23 septembre prochain combien de motions seront soumises au vote des militants et qui, finalement, postulera pour devenir le ou la première secrétaire du seul parti capable de réaliser l'alternance. Et de gagner ensuite l'élections présidentielle. Le travail ne manque pas. Cela ne nous fait pas peur.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines