Magazine Cinéma

Que retenir de Deauville ?

Par Mahee
photo_1220693010301-1-0.jpg

Le 34e festival du cinéma américain de Deauville (Calvados), qui s'est ouvert le 5 septembre, s'est achevé hier. Que retenir de cette compétition ?


  • Le festival de Deauville a récompensé The Visitor, de Tom McCarthy, un drame social engagé, sur l'immigration clandestine. Le film, qui a donc reçu le Grand Prix du jury, sort le 29 octobre en France.
  • Le Prix du jury a été remporté par Lance Hammer pour son premier long-métrage Ballast. Il retrace la vie difficile sur les rives du Mississipi de James, un pré-ado difficile bouleversé par le suicide de son frère jumeau.
  • La 34e édition a été marquée par de nombreux appels à un changement politique aux Etats-Unis. "Notre pays est dans un état lamentable. Si on a un espoir aujourd'hui c'est Barack Obama", a notamment déclaré Lance Hammer. La réalisatrice Zoe Cassavetes, présidente du prix de la révélation Cartier, a aussi souhaité "un retour des Etats-Unis sur la voie de la paix" à l'occasion des élections.
  • Onze longs métrages étaient en compétition, dont cinq premiers films.
  • Carole Bouquet était la président du jury des deux principaux prix.
  • Le festival a affiché près de 65 000 entrées cette année, contre 55 000 l'an passé.
  • Cette édition a marqué la fin du partenariat du festival avec Canal +, remplacé par Orange.

Le réalisateur américain Tom McCarthy, ici en compagnie de l'actrice israélienne Hiam Abbass :

h_4_ill_1095124_film.jpg

Voici deux extraits du film The Visitor :



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mahee 165 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines