Magazine Cuisine & Santé

Quels sucres pour notre organisme ?

Par Benjamin Magras

Notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner. Cette affirmation est d’autant plus vraie lorsque nous faisons de l’exercice. Mais de quel type de carburant a-t-il besoin ?

Notre organisme puise principalement son énergie dans les graisses, les protéines et les glucides. Ce dernier étant le plus intéressant des trois.

Mais attention, il existe différents types de glucides, plus ou moins intéressants pour notre corps : certains sont absorbés plus rapidement que d’autres. Nous parlerons donc d’indice glycémique pour les différencier. (L’indice glycémique décrit la rapidité de l’absorption des glucides dans le sang). Plus l’IG d’un aliment est élevé, plus la glycémie augmente rapidement.

En règle générale, il est préférable de manger des aliments qui augmentent la glycémie lentement sinon de l’insuline sera produite en quantité pour abaisser cette glycémie, l’insuline étant à l’origine de la prise de poids.

Concrètement, si vous mangez des aliments riches en glucides (IG élevé), vous aurez rapidement faim et vous aurez encore plus envie de manger des sucreries et ainsi de suite. Malheureusement, les habitudes alimentaires ayant changées, l’obésité avance de jour en jour dans nos sociétés toujours plus consommatrice de produit sucrés et ou la pratique d’activité physique se fait rare.
Cependant, la consommation de glucides, dits, “rapides” pose moins de problème pour les sportifs car ils n’ont alors pas le temps de se stocker sous forme de graisse : ils sont utilisés automatiquement et très rapidement.

Voici un résumé des différents sucres qui existent et leurs incidences sur notre organisme.

Les glucides rapides

Il est fortement déconseillé de consommer beaucoup de glucides rapides. Or, la plupart des aliments vendus en grande surface sont raffinés et préparés, avec une valeur nutritionnelle presque non-existante. En effet, ils ne contiennent plus les vitamines et minéraux dont notre corps a besoin.
Voici quelques exemples de ces aliments : toutes les pâtisseries et gâteaux, les bonbons, les sodas, le pain blanc et les céréales.

Les glucides rapides se situent aussi dans la composition de certains fruits comme l’ananas, la pastèque ainsi que dans quelques légumes comme par exemple les carottes lorsqu’elles sont cuites (IG élevé lorsqu’elles sont cuites et bas lorsqu’elles sont crues). Dans ces cas précis, il suffit d’associer ces fruits et légumes avec d’autres aliments qui vont compenser l’effet des glucides rapides sur notre organisme.

Le fait de consommer des glucides rapides avant ou pendant un effort physique permet à notre corps de puiser dans ces réserves à disposition et d’avoir ainsi l’énergie nécessaire en temps voulu. Il est donc conseillé à un coureur par exemple de manger des barres de céréales avant et pendant son effort afin de garder son énergie pendant toute la durée de la course.

Les glucides lents

Il est préférable de manger des glucides lents. Ce type de glucides se trouve dans la plupart des fruits et légumes, dans le pain complet, le pain intégral,…

Généralement, ces aliments possèdent aussi d’autres nutriments essentiels pour notre corps tels que les vitamines, les minéraux et les fibres alimentaires.

Concrètement, les glucides lents font augmenter la glycémie doucement de telle sorte qu’elle soit stable pour une longue période.

Le sucre

Le sucre fait parti des glucides qui sont le plus rapidement absorbés par l’organisme. Il se trouve souvent en grande quantité dans les bonbons, les pâtisseries, les gâteaux et les sodas. Si vous observez un temps soit peu les étiquettes de tous les produits que vous achetez en grande surface, de nombreux produits (pour ne pas dire tous) contiennent du sucre. Aussi, les produits que beaucoup de gens conçoivent comme sains tels que les yaourts aux fruits, les biscuits nature, les céréales… renferment énormément de sucres, graisses et autres.

On dit souvent que le sucre est une source de calories vides parce qu’il ne contient que des calories et aucunes vitamines, minéraux ou fibres alimentaires qui peuvent nourrir notre corps. De plus, il augmente considérablement le risque d’obésité parce qu’il réduit la sensation de satiété, et donc nous continuons de manger alors que notre corps a emmagasiné assez d’énergie pour le fonctionnement de notre organisme.

L’amidon

L’amidon est la source de glucide la plus importante. Il se trouve dans les fruits, les légumes, les céréales…

Il existe plusieurs types d’amidon : bon et mauvais pour notre organisme.
L’amidon qui se situe dans le pain complet, par exemple, est absorbé lentement (IG bas) et, par conséquence, il est plus sain pour notre corps que le pain blanc qui est fait à base de farine de blé où le son a été vanné.

L’amidon du pain blanc (IG élevé) est alors absorbé plus rapidement en ne donnant qu’une sensation courte et basse de satiété. Les bonnes vitamines, les minéraux et les fibres alimentaires, elles, se trouvent dans le son.

Finalement, ce n’est pas si évident que cela de savoir où se situent les bons glucides dans nos aliments… Un conseil alors : regardez attentivement les étiquettes des produits que vous achetez en magasins et vous serez étonnés de leurs compositions en sucre et autres ingrédients.

  • Pour plus d’information sur les interractions entre prise de poid et consommation de sucre, je vous recommande la Méthode Montignac, une méthode alimentaire qui m’a permis de perdre du poid efficacement.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benjamin Magras 410 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte