Magazine Bd

T.N.O. s'attaque au trafic de bois tropicaux

Par Manuel Picaud
Troisième aventure des mercenaires de la Terra Nostra Organisation, une organisation non gouvernementale en charge de la planète. Après la Palestine et la question de l’eau, l’Iran et la menace de guerre chimique, destination le « Lumbaza », un pays inventé en Afrique Occidentale sur le thème de la déforestation massive.
La forêt équatoriale est surexploitée, menaçant le fragile équilibre climatique de la planète. Des négociants sans scrupules aident les rebelles locaux particulièrement sauvages pour s’assurer le contrôle de cette vaste déforestation. Armes contre bois tropicaux, voilà en résumé le cynique marché de Bois de guerre. Les trois super agents de T.N.O. plongent une nouvelle fois au cœur de la zone dangereuse pour trouver les preuves, comprendre le mécanisme de cet odieux trafic et pouvoir ainsi le dénoncer aux Nations Unies. Même si le lieu géographique est renommé, une fois de plus, Jean-Claude Bartoll, grand reporter avant de s’adonner à sa passion de la bande dessinée, s’est inspiré de la triste actualité. Le récit mené tambours battants est efficace pour les amateurs d’actions. Franck Bonnet se délecte dans le dessin d’une nature sauvage et les décors de désolation, loin des clichés habituels sur l’Afrique. Son trait sombre accentué par les couleurs de Kness s’adapte particulièrement bien à cette série.
Le plus terrifiant est que la limite entre la fiction et la réalité est ténue. Le prochain épisode devrait s’intéresser au trafic de déchets radioactifs.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Manuel Picaud 2238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines