Magazine Culture

Qui suis-je ? Un roman jeunesse sur les Aborigènes de la ” génération volée “

Par Christian Tortel

Reçue aujourd’hui la traduction française d’un roman d’une jeune auteur australienne aborigène, Anita Heiss, Qui suis-je ? Journal de Mary Talence, Sydney 1937, traduit par Annie Coeroli-Green pour les éditions tahitiennes Au Vent des îles.

C’est une fiction sur un phénomène de masse qui a marqué de sa culpabilité l’Australie de la première moitié du XXe siècle : la génération volée, c’est-à-dire le placement dans des familles blanches d’enfants aborigènes “pour les éduquer par l’adoption”.

En Australie, ce roman publié en 2001, ést considéré comme un livre jeunesse. La 4e de couverture résume l’histoire ainsi : ” Mary a été emmenée au Foyer pour enfants aborigènes de Bomaderry alors qu’elle n’avait que cinq ans. Maintenant elle a dix ans et vit avec une famille blanche à Sydney. Elle ne peut pas s’intégrer et commence à se demander pourquoi. ”

é

é


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christian Tortel 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines