Magazine Culture

"Lacrimosa" de Régis Jauffret

Par Pamina755
Que faire d’un amour avorté ? Que faire d’une femme qui, faute d’avoir été suffisamment aimée, s’est pendue ? Et du chagrin qui accable celui qui reste ? Régis Jauffret en a fait un chef d’œuvre : « Lacrimosa ».
De « Univers, univers » à « Microfictions », l’univers romanesque de Jauffret était noir, désespérément noir. Meurtre, suicide, viol, folie, frustration, violence, l’écrivain excellait dans la peinture de la face sombre de l’humanité. Soudain le réel rattrapa la fiction quand, deux ans jour pour jour après leur première rencontre, son ancienne amante se suicide. Et le peintre implacable de la détresse humaine est conduit à braquer le projecteur sur sa propre histoire.
Dans « Lacrimosa », Jauffret imagine une correspondance entre un écrivain et la suicidée rebaptisée Charlotte, qui, d’outre-tombe, se rebelle contre la façon dont le narrateur réécrit son histoire. Au narrateur racontant leur relation et imaginant différentes versions du suicide, Charlotte répond avec une ironie cinglante : « -Espèce d’écrivain ! Toi et les tiens sont des charognards. Vous vous nourrissez de cadavres et de souvenirs. Vous êtes des dieux ratés, les bibliothèques sont des charniers. Aucun personnage n’a jamais ressuscité. Dostoïevski, Joyce, Kafka et toute cette clique qui t’a dévergondé, sont des malappris, des jean-foutre, des fripons, des coquins, des paltoquets ! ». Et l’écrivain de s’interroger sur ce que peut la littérature face à la mort: « J’ai fait ce que j’ai pu (...). J’ai essayé en vous écrivant une histoire de dompter la mort. Vous savez bien que je n’y suis pas parvenu. » Certes il n’a pas dompté la mort mais il a réalisé le vœu de Charlotte (« je te demande d’imaginer mes sentiments pour toi disparus avec mes dernières pensées. Quand on est un peu patraque, ça change les idées de se dire qu’on a été aimé »), en lui édifiant un tombeau à la beauté déchirante.
« Lacrimosa », Régis Jauffret, Gallimard, 218 pages,16,50€.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • "Lacrimosa" de Régis Jauffret: encore un livre...

    "Il y a un grand malaise en France en ce moment, une sorte de dépression. Ce n'est pas un pays joyeux, un pays de la fête. La réalité économique et sociale est... Lire la suite

    Par  Lise Marie Jaillant
    CULTURE, LIVRES
  • Régis Jauffret parle de Lacrimosa

    Régis Jauffretenvoyé par Mediapart Interview de Régis Jauffret au sujet de Lacrimosa. Vous remarquerez qu'il n'a pratiquement rien à dire (et que son interviewe... Lire la suite

    Par  Lise Marie Jaillant
    CULTURE, LIVRES
  • Jauffret, Angot, Enard & cie

    Je suis assez incorrigible. Alléché par la dernière couverture des Inrocks qui annonçait une interview de Régis Jauffret, je l’achetai au kiosque, le déballait ... Lire la suite

    Par  Thomz
    CULTURE, LIVRES
  • Régis Jauffret

    Voici la suite des vidéos de Médiapart, avec aujourd’hui Régis Jauffret qui parle de son nouveau livre Lacrimosa. Régis Jauffret, dans ce livre, nous raconte so... Lire la suite

    Par  Aucoindulivre
    CULTURE, LIVRES
  • Lacrimosa

    J’ai sans doute ridiculisé la réalité par habitude, et c’est plus facile de raconter des histoires. Un observateur peu amène, pourrait dire que je tords le... Lire la suite

    Par  Fric Frac Club
    CULTURE, LIVRES
  • Nuit blanche pour Régis Jauffret et ses microfictions

    La « nuit blanche » a connu cette année un événement littéraire majeur : la lecture des « Microfictions » de Régis Jauffret. Pendant huit heures se sont... Lire la suite

    Par  Pamina755
    CULTURE, LIVRES
  • "Microfictions" de Régis Jauffret

    Dans la série le-livre-que-je n'aurais-pas-dû-acheter et que j'ai pourtant acheté, je vous présente Microfictions de Régis Jauffret. Lire la suite

    Par  Vincent
    AUTRES LIVRES, CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Pamina755 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines