Magazine Culture

Anthologie permanente : Jean-Michel Maulpoix

Par Florence Trocmé

Mourir fut un cliquetis de soleil sur les feuilles
crible           coups de fusils        grêle de petits cris
plaies vives avant l’averse tiède
qui essuie la résine et le sang

Le vent dans le tilleul
se dispute avec lui-même
les feuilles curieusement naïves
boivent les paroles de la pluie

La terre est blanche
d’aube et de givre jusque vers midi
glacée de ne rien croire
de n’attendre personne

On voit le ciel dans l’échancrure des branches
ce sont de petites mers sans rives
avec un nuage qui dérive
et s’accroche au croisillon noir

Peu de ciel             L’aube
brise une étoile
les mots parfois n’ont plus de désir
le temps qu’il reste est passé depuis longtemps

Il fait doux
dans l’embellie du soir
aux étages différents
de nos vies

Jean-Michel Maulpoix, Minuscules tombeaux, orné par Christian Gardair, Hautécriture, éditions Jean-Claude Valin, 1987, non paginé

Contribution de Tristan Hordé

Jean-Michel Maulpoix dans Poezibao :
Bio-bibliographie de Jean-Michel Maulpoix,
aux 20 ans du Nouveau Recueil,
extrait 1, extrait 2, extrait 3, extrait 4,
rencontre au cercle Aliénor (avec Alain Duault)

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com, recevez chaque jour l'anthologie permanente dans votre boîte aux lettres électronique


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines