Magazine Autres sports

no mercy results !!!!

Publié le 06 octobre 2008 par Maxxdx

80168206639302by7

VIDEO D'INTRODUCTION


1er Match : ECW Championship Match :
Mark Henry vs Matt Hardy

Mark Henry prend rapidement l'avantage grace à son gabarit avantageux. Seulement au bout de quelques minutes Matt parvient à prendre l'ascendant grace a plusieurs mouvement dirty, notamment en coinçant la jambe de Henry dans les cordes. L'ex champion parvient à revenir en repossant Hardy dans le coin suivit d'un big foot mais le tombé ne vas pas au bout. Il garde quand meme l'avantage et commence ses prises de tête. Finalement après une belle passa d'arme entre les deux hommes, Matt tente de Twist Of Fate mais il est repoussé dans les cordes. Mark Henry part pour le World Strongest Slam mais Matt parvient à se dégager et passe son finish cette fois, 1,2,3.

Vainqueur et toujours champion de la ECW : MATT HARDY !


Eve fait une confrontation entre Jeff Hardy et Triple H en vue de leur match plus tard dans la soirée. Triple H dit que la seule chose que peut gagner Hardy ce soir, c'est le sondage des téléspectateurs. Jeff dit à Triple H qu'il ne s'inquiete pas du sondage mais plutot de leur match ce soir. Hunter réplique en disant qu'il ne disait pas ça par manque de respect et qu'il veut affronter ce soir un Jeff Hardy au sommet de son art car il veut pouvoir dire qu'il aura battu un Jeff Hardy au meilleur de ce qu'il pouvait être.

2eme Match : WWE Women's Championship Match :
Candice vs Beth Phoenix

Contre toute attente, c'est Candice qui prend l'avantage avec de jolis saut chassé au niveau des genous. Mais rapidement, Beth revient, s'appuyant sur sa puissance qui commence déja à faire des ravages ce soir. Beth porte une prise de soumission au bras que Candice a toute les peines du monde a se dégager. Mais elle parvient à revenir dans le match grace a ses enchainements rapide. Son speeding heel kick passe mais pour seulement le compte de deux. Suite à un passage hors ring, les deux jeunes femmes remontent sur le ring. Beth regarde Santino et Candice tente un roll-up. Beth brise le compte à deux. Candice tente de partir pour son finish mais c'est Beth quiu parvient a contrer et porter le sien pour le compte de 3.

Vainqueur et toujours Women's Champion : BETH PHOENIX !


Nous sommes en backstage avec Kane. Il dit que ce soir, l'histoire prend fin. Il dit aux gens que ce soir il va forcer Rey Mysterio à leur montrer son visage.


3eme Match : Rey Mysterio vs Kane,
si Rey Mysterio perd, il devra enlever son masque.

Ce début de match est ultra dominé par Kane. Rey tente tout mais la puissance de Kane est à toute épreuve. Maintenant que Rey s'est fatigué, Kane le maintiens au centre du ring avec une prise de tete. Mai Rey reviens, grace à un mouvement venu d'ailleurs encore une fois. Il enchaine meme par un moonsault du haut de la troisieme corde. Alors que Kane est envoyé à l'extérieur du ring, Rey monte sur la troisième corde. Kane à le temps d'attraper une chaise. Mysterio s'élance et lui saute dessus mais il est directement accueilli par la chaise de Kane. HOMERUN ! disqualification. Rey reste au sol malgré l'arrivée des arbitres pour l'aider et Kane part.

Vainqueur par DQ : REY MYSTERIO !

MVP est au téléphone, il dit que meme en étant ce qu'il est, il n'a pas de match ce soir. Il dit qu'il se rend au bureau de Vickie Guerrero mais qu'il ne sait meme pas si elle est la ce soir. MVP frappe à la porte et tombe sur le Big Show. MVP demande à parler à Vickie. Show lui dit que ce n'est pas possible et qu'il est concentré sur son match contre l'Undertaker. MVP insiste et Big Show lui dit que si il continue, c'est sur lui qu'il va se concentrer. Show ferme la porte au nez de MVP et il quitte.

Mais voila que la musique de MVP retentit dans l'arena. Il monte sur le ring et dit qu'il a quelque chose de très important à dire. Il dit que quand tu es les Cleveland Cavaliers, tu ne laisse pas LeBron James sur le banc mais que c'est pourtant ce que fait Vickie Guerrero en ne l'incluant pas dans la carte ce soir. Il dit aussi que c'est la derniere fois que cela va arriver car le "WWE Universe" tourne autour de lui. Soudain la musique de Randy Orton retentit. RKO prend le micro et dit qu'il ne croit pas qu'il se soit déja rencontré. Il lui demande si il n'a jamais prit une minute pour essayer de comprendre pourquoi cela lui arrivait tout les mois d'etre absent des cartes de PPV. MVP répond à Orton qu'il a tort et que cela arrive parce que Vickie Guerrero est incompétente. Orton répond qu'au dernier Wresltemania il a remporté le main event alors que lui il a perdu dans le Money In The Bank. MVP rappelle qu'il n'est pas à Raw et qu'il n'est donc pas sous les ordres de Mike Adamle. Il peut donc le frapper dès maintenant si il le souhaite. et que tout le vestiaire l'acclamerait si il faisait ça. Mais la musique de la team Priceless se fait entendre. DiBiase, Rhodes et Manu montent sur le ring. Cody demande à MVP si il va vraiment laisser Randy sans sanction par rapport àce qu'il a dit. Il enchaine directement en disant que oui puisque c'est ce qu'il est en train de faire. Rhodes dit à Orton qu'ils l'ont calculé. Il dit que RAndy fait partie de ces gens qui réclament un diplome sans même entrer dans le lycée. Orton réplique en disant de demander à CM Punk si il ment sur sa réputation. Manu dit qu'ils ont tout fait à eux 3 et que Orton n'a fait que détruire les restes. L'ex-champion de la WWE réplique en disant qu'ils peuvent dire ce qu'ils veulent, tant qu'il n'auront pas accomplit ne serait-ce que la moitié de ce qu'il a fait, il ne les prendra pas au sérieux. Orton quitte et MVP dit qu'Orton montre sa valeur en partant et qu'il sera bientot de retour, probablement vers 2012. DiBiase l'interrompt et dit qu'il ne sait pas qui était le père de MVP mais il sait qui il n'était pas, c'est-à-dire une légende du catch et que de ce fait MVP ne fait pas partie des gens de leur classe. L'ex-champion des Etats-Unis rappelle qu'il est le catcheur le mieux payé de Smackdown. DiBiase l'interrompt et dit que son pere c'est le Million Dollar Man et qu'a ce titre, il lui demande de sortir du ring. Alors que MVP sort du ring et traverse la rampe, la musique de CM Punk retentit. Il apparait avec Kofi Kingston. Punk parle à MVP et tente de le convaincre de s'allier avec eux pour attaquer la Team Priceless à 3 contre 3. MVP accepte en enlevant sa chemise. Ils courrent tout trois vers le ring mais Kofi et Punk s'arrêtent laissant MVP entrer tout seul dans le ring. Les deux faces rigolent en voyant MVP tout seul. Finalement ils entrent dans le ring et vire la Team Priceless du ring alors que MVP reste au prise avec Manu à l'extérieur...


4eme Match : #1 Contender Match :
JBL vs Batista

Après 10 premieres secondes à l'avantage de JBL, c'est Batista qui se montre le plus costaud. Il parvient meme à passer son spear mais JBL part à l'extérieur du ring. Match énorme de Batista qui n'aura pas laisser JBL voir le jour, il conclut très rapidement ce match par sa traditionnelle Batista Bomb.

Vainqueur et #1 Contender : BATISTA !

Après le match, JBL demande un micro, il dit que cela a été la semaine la plus incroyable de sa vie. Il dit qu'il a vraiment pensé qu'il allait battre Batista et continuer à faire face à Michaels ou Jericho. Il dit qu'il est connu pour être honnête avec ses supporters parce qu'il sait qu'ils l'aime. Il dit que cela est bete à dire mais il n'avait pas le coeur à combattre ce soir. En effet, suite à la terrible semaine qu'a connu Wall Street, il a passé la semaine la plus traumatisante de sa vie. mais que du fond du coeur, il n'a jamais été aussi heureux qu'aujourd'hui. Il dit qu'il veut remercier chacun et le Congrès pour débourser des milliards et des milliards de dollars pour qu'ils puissent garder tout leur argent. Il crédite Barney Frank et Nancy Pelosi. Il remercie le Sénateur Obama et le Sénateur McCain pour la caution économique. JBL dit aux supporters qu'il les aime. Il dit que Dieu des supporters les bénit, Dieu bénit l'Amérique et Dieu le bénit. La musique de Cryme Tyme retentit. Shad dit que comme les politiques lui ont assuré de conserver sa fortune, eux vont se charger de renflouer sa limousine. La caméra nous montre une limousine toute neuve en backstage et les Cryme Tyme dansent avec des divas et rentrent dans le véhicule. Ils sont même accompagné du Sgt. Slaughter. Cryme Tyme et Mickei James sortent par le toit ouvrant et chante "Money Money Yeah Yeah" devant un JBL dégouté au centre du ring...


5eme Match : Big Show vs The Undertaker

Big Show prend irrémédiablement l'avantage. L'undertaker est dépassé par la puissance du géant. Mais après une Vader Bomb ratée de la part du Big Show, le Taker reviensdans le match. Old School contré en Chokeslam !! 1,2 et dégagement ! DDT totalement énorme porté par l'Undertaker, mais la aussi compte de 2 seulement. Alors que l'Undertaker est en train d'effrayer l'arbitre, Big Show enleve la protection du coin. Taker court vers Show qui le projete dans ce coin. Le Taker est sonné et en profite pour asséner son énorme coup de poing. L'undertaker tombe à terre, Show le relève et lui assène un deuxième coup de poing dévastateur. Charles Robinson, l'arbitre déclare Big Show vainqueur par K.O.

Vainqueur par KO : BIG SHOW !


6eme Match : WWE Championship Match :
Jeff Hardy vs Triple H

Triple H sert la main de Jeff, mais ensuite Hunter l'attaque par derriere, Jeff se relève et lui fait un regard méchant, Triple H sourit lui faisant comprendre que c'est le jeu. Cependant, aucun catcheur ne parvient à prendre un avantage réel en ce début de match. Triple H et Jeff Hardy tentent de prendre l'avantage, mais ils se rendent coups pour coups et ce match reste indécis. Ca y est, Triple H prend maintenant ce match à sa main sans pour autant pouvoir mettre véritablement en danger les chances de Jeff Hardy dans ce match. Mais c'est maintenant Jeff qui parvient à retourner la situation. Il exécute ses petits enchainement rapides mais la encore, rien de déterminant. Twist Of Fate contré par un clothesline de Triple H. Whisper In The Wind completement raté. Triple H tente le tombé mais seulement 2. Hunter renvoit Jeff vers les cordes mais cette fois le Whisper passe. Jeff tente la Swanton bomb mais Triple H l'esquive. Il tente de passer le pedigree mais Hardy contre en Twist Of Fate. Il retente la Swanton qui passe cette fois. Il se laissa tomber sur Triple H. Jeff va gagner !! Mais non ! Triple H le retourne en roll up et 1,2,3 !!! Quelle fin de match !

Vainqueur et toujours champion de la WWE : TRIPLE H !


Triple H croise Arn Anderson qui le félicite pour ce très beau match. Hunter le remercie et continue sa route. Il croise le Moscow Brawler Vladimir Kozlov qui le félicite aussi d'une façon un peu plus fermée avant de partir.


7eme Match : World Heavyweight Championship
Ladder Match : Shawn Michaels vs Chris Jericho

Chris Jericho prend l'avantage dans ce match, il a contré chaque tentative de HBK. Le match continue avec des coups d'échelle, cela est très dur a commenter tant ce match est basé sur des coups d'échelles, aucune prise de catch. HBK place une échelle à l'extérieur devant la table des commentateurs. Il la libère des écrans et place Jericho dessus. Il monte à l'échelle mais Jericho le rattrape. Y2J tente un electric chair mais Michaels parvient à se rétablir sur le ventre de JEricho et ils s'écrasent tout les deux sur la table. Le match continue et JEricho parvient à emprisonner HBK sous l'échelle. Y2J monte mais HBK le fait basculer, il s'écrase en contrebas. Les deux hommes sont KO. HBK parvient à monter sur l'échelle mais Y2J reviens. Les deux hommes sont à la lutte et Cade arrive. Il tente de faire tomber HBK, mais il tiens et frappe Y2J qui se coince la jambe dans l'échelle. HBK se jette sur Cade et lui fait son Sweet Chin Music. Jericho se rétablit et remonte mais HBK le rejoint. Ils décrochent tout les deux la ceinture, chacun tire de son coté. Mais Jericho parvient à donner un coup de boule à Michaels qui le fait tomber. Y2J décroche tranquillement la ceinture.

Vainqueur et toujours World Heavyweight Champion : CHRIS JERICHO !


C'est ainsi que se termine No Mercy 2008. J'espère que vous avez pris du plaisir à me lire et peut être à suivre le PPV en direct au gré de mes commentaires. J'espère vous retrouver très bientôt pour commenter Cyber Sunday dans 3 semaines. Bonne nuit ou bonne journée. A bientôt !

Conférence de presse de Kobe après l'annonce du titre de MVP

Revenons maintenant plus précisément sur le vote. 126 journalistes américains et canadiens élisent le MVP en élisant 5 joueurs. Ils accordent respectivement 10pts au 1er, 7 au deuxième, 5 au troisième, 3 au quatrième et 1 au cinquième. A l'issue du vote, voici le le classement des 10 premiers:

1- Kobe Bryant: 82 1ères places - 32 2ème - 10 3ème - 2 4ème - 0 5ème place = 1100pts

2- Chris Paul, Nouvelle-Orléans: 28 - 64 - 32 - 2 - 0 = 894pts

3- Kevin Garnett, Boston: 15 - 23 - 56 - 26 - 1 = 670pts

4- LeBron James, Cleveland: 1 - 7 - 28 - 77 - 8 = 438pts

5- Dwight Howard, Orlando: 0 - 0 - 0 - 7 - 39 = 60pts

6- Amare Stoudemire, Phoenix: 0 - 0 - 0 - 3 - 18 = 27pts

7- Tim Duncan, San Antonio: 0 - 0 - 0 - 2 - 19 = 25pts

8- Tracy McGrady, Houston: 0 - 0 - 0 - 2 - 13 = 19pts

9- Steve Nash, Phoenix: 0 - 0 - 0 - 4 - 6 = 18pts

10- Manu Ginobili, San Antonio: 0 - 0 - 0 - 0 - 9 = 9pts

Ce classement démontre clairement que pour les votants le titre de MVP ne se résume pas élire le joueur aux meilleures stats. James ou Stoudemire sont les meilleurs joueurs à l'évaluation mais n'occuppent que les 4ème et 6ème place ici. Au vu du bilan des Cavs James ne pouvait prétendre au titre (comme Kobe ces dernières années) malgré une saison statistique vraiment impressionnante. Garnett remplissait lui complètement les 2 critères de leadership et de bilan équipe (le meilleur de la ligue) mais était en dessous individuellement (9ème éval). Dans sa propre équipe Paul Pierce, comme le titrait l'excellent mag Reverse il y a quelques mois,  était d'ailleurs considéré comme le véritable leader des Celtics. Le titre se jouait donc entre 2 hommes Kobe donc et Chris Paul. Le formidable meneur des Hornets s'est imposé sans contestation comme le leader de son équipe malgré son jeune âge et affichait même des stats légèrement supérieures au célèbre numéro 24 (3ème à l'éval contre 5ème). Au point de vue bilan collectif, les deux équipes se sont tirés la bourre jusqu'à l'ultime journée et ce n'est que pour une petite victoire que LA a pris les commandes de la conférence Ouest (57-25 contre 56-26). Bref bien difficile de les séparer. Comme en 2005, j'aurais été tenté de partager le trophée (je trouvais à l'époque que le Shaq le méritait autant que Nash). Mais il est un autre critère qui a sans doute, et à juste raison, été utilisé: la régularité au plus haut niveau. En effet si CP3 a dès sa 1ère année marquait les esprits (rookie of the year 2006), ce n'est que depuis cette saison qu'il est entré dans la cour des tous meilleurs alors que Kobe côtoie ce milieu depuis au moins 7-8 ans. D'ailleurs en remportant le trophée au bout de sa 12ème année en NBA, il devient le lauréat à avoir "attendu" le plus longtemps, à égalité avec Karl Malone. Au final, il me parait donc totalement logique de récompenser ce formidable talent, pour moi le plus grand (avec Duncan dans un autre genre) des années 2000.

Une p'tite rétro pour le plaisir

Il ne faut pas oublier en effet que Kobe fut, avant que James ne s'attaque un à un à ses records, le phénomène de précocité de l'histoire de la ligue. Il est d'ailleurs actuellement le plus jeune joueur de l'histoire à avoir atteint les 20 000pts et se classe actuellement en 12ème position des meilleurs scoreurs. Dans une ligue qui traditionnellement récompense les "big men", Kobe rejoint son modèle (même si son joueur préféré reste Magic) Michael Jordan en devenant le 2ème small guard à obtenir ce tire de MVP (Iverson, combo gaurd jouant aux positions 1 et 2, peut être classé également dans cette catégorie).

Les MVP par positions:

PG: Bob Cousy 1957 - Oscar Robertson 1964 - Magic 1987, 89 et 90 - Iverson 2001 - Nash 2005 et 06

SG: Michael Jordan 1988, 91, 92, 96 et 98 - Kobe Bryant 2008

SF: Julius Erving 1981 - Larry Bird 1984, 85 et 86

PF: Bob Pettit 1956 et 59 - Charles Barkley 1993 - Karl Malone 1997 et 99 - Tim Duncan 2002 et 03 - Kevin Garnett 2004 - Dirk Nowitzki 2007

C: Bill Russell 1958, 61, 62, 63 et 65 - Wilt Chamberlain 1960, 66, 67 et 68 - Wes Unseld 1969 - Willis Reed 1970 - Kareem Abdul-Jabbar 1971, 72, 74, 76, 77 et 80 - Dave Cowens 1973 - Bob McAdoo 1975 - Bill Walton 1978 - Moses Malone 1979, 82 et 83 - Hakeem Olajuwon 1994 - David Robinson 1995 - Shaquille O'Neal 2000.

Kobe enfin MVP. Oui c'est bien logique, mais malgré son talent incommensurable, il n'en demeure pas moins que selon les critères retenus par les journalistes nord-américains, c'est en toute logique pour moi qu'il ne l'obtienne que maintenant. D'ailleurs pour éviter la confusion, il serait peut-être intéressant d'élire un Best Player of the year, dont le vainqueur serait élu par ses pairs (coachs et joueurs). Quoiqu'il en soit, ce titre aussi prestigieux soit-il est avant tout honorifique et demeure bien fade à mes yeux comparé à un titre NBA, le seul et unique graal à convoiter.




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maxxdx 4192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines