Magazine Culture

Six musiciens très applaudis à l’abbatiale de Nantua

Publié le 06 octobre 2008 par Christian Cottet-Emard
concert051008.jpg

Six musiciens très applaudis ont réuni leurs talents dimanche 5 octobre en l’abbatiale Saint-Michel de Nantua en présence de nombreux mélomanes. Pour ce beau concert d’automne bénéficiant du label « Patrimoine en Musique » et du soutien de l’ADDIM de l’Ain, au programme s’étendant du XVIIe au XIXe siècle, les professeurs de l’École de Musique du Haut-Bugey s’étaient joints aux organistes Véronique Rougier, professeur d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Oyonnax, organiste de Nantua, et Olivier Leguay, organiste, claveciniste et professeur au CRD d’Oyonnax et au Conservatoire de Lons-Le-Saunier.
Dans ce répertoire du XVIIe qu’elle affectionne, Véronique Rougier a interprété dans leurs nuances les plus variées le plein jeu, le duo, le récit tendre et le grand dialogue de la suite du premier ton du deuxième livre de Jacques Boyvin. La voix de Céline Dombon a ensuite instauré un dialogue subtil avec l’orgue dans des arias extraits du petit livre d’Anna Magdalena Bach de Johann-Sebastian Bach. Toujours aux claviers, Véronique Rougier a été rejointe à la tribune par Betty Raucaz-Antonelli pour une claire et précise interprétation à quatre mains des fantaisies en do mineur et ré mineur d’Adolf Friedrich Hesse (1809-1863).
Après un entracte au cours duquel le président des Amis de l’orgue, Renaud Donzel, a proposé au public une présentation du tableau de Delacroix exposé dans l’abbatiale, Mathilde Convert a joué avec intensité et recueillement la passacaille pour violon de Heinrich Biber (1644-1704). Pour l’interprétation de la sonate « L’Annonciation » , du même compositeur, c’est l’organiste Olivier Leguay qui a retrouvé la violoniste à la tribune où il a ensuite donné une version très sobre, éloignée de tout pathos, du prélude, fugue et variation de César Franck. Pour la dernière œuvre au programme, la troisième sonate en trio en ré mineur de Johann-Sebastian Bach, le Hautbois de Laurent Boutaine s’est allié en toute clarté et avec beaucoup d’élégance à l’orgue toujours tenu par Olivier Leguay.
Afin de répondre à l’enthousiasme du public et puisqu’il fallait bien se résigner à sortir après ces riches moments musicaux, ce fut aux accents délicieusement surannés d’une célèbre sortie de Louis-Alfred-James Lefébure-Wély (1817-1870) offerte en bis par Véronique Rougier.
Prochain concert d’orgue : abbatiale Saint-Michel de Nantua, samedi 6 décembre à 15h. Au programme, concert- lecture sur les thèmes de l’Avent et de Noël par les élèves de la classe d’orgue du Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Oyonnax. Textes : abbé Pierre Le Bourgeois. Organisation : paroisse Saint-Michel, Amis de l’orgue de Nantua, CRD d’Oyonnax.
Photo : de gauche à droite, Mathilde Convert, Betty Raucaz-Antonelli, Olivier Leguay, Véronique Rougier, Céline Dombon, Laurent Boutaine, quelques instants avant le concert.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christian Cottet-Emard 3228 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine